Claudia Triozzi, pour une thèse vivante

Claudia Triozzi, pour une thèse vivante - création les 10,11, 12, 15 et 16 novembre.
Claudia Triozzi présente Pour une thèse vivante. Partant d’expériences antérieures et de la relecture de ses précédentes pièces, elle convoque différents savoir-faire et les invite à participer à sa réflexion sur l’écriture d’artiste. Avec cette démarche pensée comme un pas de côté par rapport à sa propre pratique, Claudia Triozzi ouvre le plateau à des chercheurs (philosophes, scientifiques, universitaires, etc.) et des artisans dotés de savoir-faire spécifiques. Elle pose, avec eux, cette question centrale : qu’est-ce qu’être « en performance » ?

Après de nombreuses années consacrées au solo, Claudia Triozzi veut croiser aujourd’hui ses différents modes d’expression (chorégraphique, vocal, plastique) avec son travail de pédagogie et dégager ainsi, en actes, les principes structurants d’une pratique de la performance, envisagée dans une perspective analytique. « Finalement, on dit de moi que je performe, alors je m’interroge : comment performer une thèse ? Un livre, actif, de résistance.

Horaire : 20h30

Dernière modification le 8 novembre 2011

Informations pratiques

Horaires
Du 10 novembre 2011 au 16 novembre 2011

×

    Lieu

    12 rue Lechevin
    75011 Paris 11

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche