Steve reich

En 1976-1977, Steve Reich se rendit en Israël pour y entendre des chanteurs de diverses communautés sépharades lisant et interprétant la Torah. C'est après ce séjour qu'il écrivit, en 1981, Tehillim (« psaume » ou « louange », en hébreu). Les mélodies de Reich, répétées en boucle jusqu'à produire des sortes d'hallucinations auditives, sont issues d'une observation prosodique du texte original des psaumes : elles « sortent des mots eux-mêmes », selon une technique que le compositeur reprendra dans nombre de ses oeuvres.

Avec Ictus, Synergie Vocals, Georges-Elie Octors, direction musicale



Seconde partie

Chants traditionnels juifs yéménites du Diwan (Israël)

Aaron Amram, chant



La tradition des chants liturgiques juifs yéménites à laquelle se réfère Tehillim s'est tant bien que mal conservée, après une succession d'exodes en direction d'Israël. Au sein de cette tradition, les « chants masculins » se divisent en deux genres : le répertoire poétique du Diwan et le chant liturgique pur. Les textes du Diwan (des poèmes arabes, araméens et hébraïques) furent écrits principalement par le rabbin Shålöm Shabbazi (1619-1680).

Mercredi 8 février à 20h



Première partie

STEVE REICH

Tehillim

Know What is Above You







Cité de la musique

221 avenue Jean Jaurès 75019 Paris

M° porte de Pantin



Réservations 01 44 84 44 84 / www.cite-musique.fr




22 euros
Musique concrete et musique du monde
Mélanie B.
Dernière modification le 1 janvier 2008

Informations pratiques

Horaires
Le 8 février 2006

×

    Lieu

    221 avenue Jean Jaurès
    75019 Paris 19

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !