Rock En Seine 2016 : Report du samedi 27 août

Il faisait chaud, très chaud, ce samedi 27 août 2016 au Domaine National de Saint Cloud. Mais ce n’est pas la chaleur qui allait arrêter les festivaliers.

Lorsque je débarque sur le site, ils sont déjà nombreux à s’agiter autour de la grande scène sur les sons de Bring me The Horizon.

Que l’on n’aime ou non, il faut avouer que ce groupe britannique de rock alternatif, mené par Oliver Sykes, sait comment y faire pour faire danser la jeune foule.

Ambiance bien différente sur la scène de l’industrie avec le nouveau phénomène français (et on comprend pourquoi) nommé Grand Blanc. Avec un public déjà acquis, le quatuor a montré de quoi il était capable, rameutant un peu plus de spectateurs toutes les 5 minutes. Le show s’achève sur leur hit « Samedi La Nuit » démontrant toute l’ampleur de leur talent et de leur énergie scénique.

Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016

Direction ensuite la scène de la Cascade pour assister au concert de leurs potes de La Femme. Le groupe français, qui a notamment remporté en février 2014 une Victoires de la musique dans la catégorie album révélation de l'année, n’a plus ses preuves à faire. A la tête de deux opus, dont "Mystère" - à paraître ce 2 septembre 2016 - La Femme en a donc profité pour dévoiler ses nouveaux morceaux, sous les yeux d’un public conquis et parfois amusé devant le jeu de scène du groupe. Le chanteur s'est d’ailleurs offert un petit slam avec les fans.

Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016

Alors que beaucoup prennent la direction de la grande scène pour assister au live de Edward Sharpe, j’opte pour un retour vers le passé avec les filles de L7 et leur style grunge.

Je ne suis d’ailleurs pas la seule à me diriger vers la scène de l’Industrie pour les (re)découvrir après leur formidable show donné au Bataclan en juin 2015.

Une fois de plus, Donita Sparks, Suzi Gardner, Jennifer Finch et Demetra Plakas ont assuré le set avec une très belle énergie à voir (mention spéciale pour Donita et Jennifer). Quelques pogos se sont créés dans la foule et les cris de joie étaient à leur climax sur l’incontournable hit « Pretend We’re dead ».

Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016

Retour ensuite sur la scène de la Cascade pour l’incroyable show de Sigur Ros. Il faut dire que les Islandais avaient mis le paquet côté scénographie avec de très belles lights et vidéos.

Côté live, Jonsi et ses acolytes nous ont véritablement transportés dans un monde parallèle. Les tubes se sont aussi enchaînés pour le plus grand plaisir des fans : « Sæglópur », « Glósóli », « Starálfur », « Kveikur », sans oublier ou encore « Popplagið ».

Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016Rock En Seine 2016

Enfin, cette soirée s'est terminée avec l'excellent live de Massive Attack, ponctué de belles surprises à l’instar de la présence de Tricky sur le titre « Take It There ».

Outre l’interprétation de quelques-uns de leurs nombreux succès – « Angel », « Hymn Of The Big Wheel » ou encore « Risingson » - le duo en a profité pour livrer quelques messages à la fois politiques et philosophiques sur un écran disposé à l’arrière scène.

« Je suis Charlie/Je suis Paris/Je suis Orlando.../Je suis ici. » a-t-on ainsi pu lire ou encore « Tous dans le même bateau ». Des mots et des pensées qui ont bien évidemment touché l’assemblée, véritablement conquise par le set de Massive Attack.

Caroline J.
Dernière modification le 29 août 2016

Informations pratiques

Lieu

Domaine national de Saint-Cloud
92210 Saint Cloud

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche