This page is not available in your language, please, choose yours

Solidays 2017 : on y était, on vous raconte !

Publié le 24 juin 2017 Par Maïlys C.
Solidays 2017 : on y était, on vous raconte !

Infos pratiques

Du... 23 juin 2017
Au... 25 juin 2017


Route des Tribunes - Bois de Boulogne
75 Paris

39 euros (à partir de)

Les Solidays reviennent le week-end du 23, 24 et 25 juin 2017 pour trois jours de musique sur la pelouse de l'hippodrome de Longchamp. Nous avons participé au premier jour des festivités : Wax Taylor, Mac Miller, The Pirouettes, Gaël Faye... Un pur bonheur !

Deux semaines après We Love Green, nous avons remis notre tenue de festivalier pour assister au premier jour des Solidays, festival solidaire où se sont pressés des dizaines de milliers de jeunes mélomanes. Première différence entre les deux, la taille évidemment, Solidays bénéficiant de cinq scènes, d'écrans géant et de pelouses véritablement gigantesques, ainsi que d'un coin guinguette très agréable. Deuxième différence, et plutôt revigorante, ici les tacos sans gluten laissent la place aux sandwichs raclette, tout le monde est beaucoup moins sapé et l'ensemble semble bien plus authentique (mention spéciale pour les très nombreux festivaliers qui ont renoncé à la file d'attente des toilettes pour profiter des buissons). 

Solidays 2017

Bref, la musique avant tout ! Le début du programme a été marqué par l'incroyable Gaël Faye, dont on pouvait saisir la phénoménale énergie à plusieurs centaines de mètres à la ronde. Le compositeur-écrivain qui a reçu cette année le prix Goncourt des Lycéens pour son roman Petit Pays a prouvé qu'il méritait tous les hommages... Un merveilleux moment. 

Solidays 2017

On a ensuite couru voir les doux rêveurs de Boulevard des Airs, un peu bavards mais carrément en phase avec la température douce, le ciel bleu et l'ambiance générale, toute en joie, des Solidays. Un petit sandwich (à la raclette, vous vous en doutez donc) et on a vu le soleil se coucher sur le concert exceptionnel de Wax Taylor, particluièrement en forme ce soir-là et qui nous a filé une petite larme à l'oeil pendant Que sera, en évoquant la fin de la peur et la primauté de l'amour et de la musique. Bien dit chef ! 

Solidays 2017

Tout émus, on est ensuite aller se fondre dans la masse grouillante qui dansait comme un seul homme devant Acid Arab, et à cet instant-là, la nuit était lancée : transe musicale, yeux embués, sons électroniques qui font vibrer les corps... Impossible de remarquer que la température avait baissé, nous étions bien trop brûlants pour ça ! S'enchaînent alors les DJ sets de Bon Entendeur (une réussite !), de Vitalic (qui nous a emmené dans un véritable jeu vidéo de sons et de couleurs, une hallucination parfaite de bout en bout), et les courageux ont terminé la soirée devant DJ Pone ou You Man...

Bref, un premier jour sans couac, avec quelques éclats de joie : courrez-y pour le reste du week-end !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de Nymphea92

    Nymphea92 le 25/06/17 à 09h00

    On entendait la musique à 10 km à la ronde. Les Parisiens et les banlieusards aurait préféré bien dormir (musique qui s'entendait au-delà de Clamart). Pourquoi une musique de plu en plus forte entre 1h et 5h du matin ? C'est comme si, on discothèque était situé dans l'immeuble d'accueil côté pour tous les boulonais, isséens, meudonais, Clamart oiseaux et je suppose sevriens !! Franchement est-ce nécessaire ??? #never again !
    Sachez que la police a été débordée par les appels des riverains !
    Heureusement que ça fini ce soir a 22h!! Youpi ! On va enfin dormir !!!

L'AGENDA

Annoncez votre événement