Beaux Jours aux Trois Baudets : Adrien Soleiman, Halo Maud et François Atlas

"Beaux Jours", ce sont neuf performances originales où Adrien Soleiman, Halo Maud et François Atlas revisitent le répertoire français, accompagnés de guests variés. Du son et de l'image, des réflexions, des lectures, des partages, bref, une approche expérimentale de l'été à ne pas manquer en ce mois de juillet 2019 aux Trois Baudets. On choisit sa date entre le 2 et le 18 juillet 2019.

Adrien Soleiman, Halo Maud et François Atlas prennent leurs quartiers d'été aux Trois Baudets. Ca donne Beaux jours, une série de neuf performances exceptionnelles, explorations visuelles et sonores du répertoire français. On file tenter l'expérience le 2, le 3, le 5, le 9, le 11, le 12, le 16, le 17 et le 18 juillet 2019 dans le 18ème.

Les Beaux Jours célèbrent le temps long et le moment présent. Cet espace suspendu de l'été où l'on peut prendre le temps de revisiter ses classiques, mais aussi d'explorer le sentiment, les perspectives. C'est ce à quoi nous invitent Adrien SoleimanHalo Maud et François Atlas

Et qui dit neuf dates dit neuf guests pour ouvrir le show. Et oui, pourquoi s'arrêter en si bon chemin? Les trois amis invitent des artistes aux univers originaux, tous multi-casquettes, et travaillant à la croisée des supports. De quoi nous aiguiser les yeux et les oreilles !  

On n'a plus qu'à choisir notre date en fonction du guest qui nous attire le plus. 

Au programme : 

  • 2 Juillet : Pauline de Tarragon
    aka Mimi Carnage, aka Pi Ja Ma. Seule en scène, sous son armure d'humour, nous révèlera en dessins et en chansons les secrets de son épanouissement personnel, ses conseils bien-être, et les revers de sa joie légendaire. 
  • 3 Juillet : Charles Berberian
    L'auteur du "Bonheur Occidental" et dessinateur de renom vient nous jouer la folk réconfortante du tout frais "Tout Pour le Mieux". Cet opus vous donnera envie de parcourir la campagne un soir d'été et de rejoindre vos amis autour d'une bonne bouteille. Ce soir il nous ravi par sa peinture, ses accords ouverts et ses récits de vie.
  • 5 juillet : Midou feat. Jaune
    "Il faut beaucoup de chaos dans le coeur pour accoucher d'une étoile qui danse" (Nietzsche). Explorateur urbain, passe-porte, danseur de l'ombre, Midou est juriste dans la vie civile, mais par son goût de l'aventure il régale secrètement son entourage de joie de vivre. Pour la première fois il prend la scène tel un charmeur de serpent pour raconter Hikaya ( "conte" en Arabe). L'intrépide Jean Jaune l'accompagnera soniquement.
  • 9 juillet : Ojard
    Maxime Daoud, musicien chevronné accompagnant Forever Pavot, Ricky Hollywood ou son frère Adrien Soleiman, sort sous l’alias Ojard, un premier album de douces et délicates vignettes instrumentales. Minimalisme des arrangements et apparente simplicité des mélodies renvoient aux « musiques d’ameublement » d’Erik Satie, à la « thinking music » de Brian Eno, ou même à une « subphonie », une musique de fond (« underscore ») qui serait là sans qu’on s’en rende compte, discrète et disponible. Ses miniatures pop et méditatives sont ainsi bienveillantes et accueillantes, comme des coquillages où se lover, des espaces à habiter de son imagination. Ecoutez. Avec Ojard, vous allez bien vous entendre 
  • 11 juillet : Les anges au plafond présente "Je tue nous"
    Un trio de magie, musique et marionette qui nous entraine dans la quête d'identité d'un personnage hanté par son double. A coups de tours de passe-passe et au rythme frénétique de la batterie, qui aura la peau de l'un ou de l'autre ? 
  • 12 juillet : Renaud Brizard ethnomusicologue du Quai Branly« Joie dans les musiques sacrée du monde »
    Conférence sonore qui ouvre grand les frontières et les portes de l’allégresses.
  • 16 juillet : Pierre, Blandine et Arthur - "La Nuit Nous Appartient" 
    Lecture musicale du « manifeste » du collectif Catastrophe par trois de ses membres fondateurs. Écrit à brûle-pourpoint et le torse bombé, ce texte donne du feu au coeur et de l’air aux poumons.
  • 17 juillet : Jaïs Elalouf - "Le tour du psychédélisme en 80 mots"
    Conférence sur le Psychédelisme dans l’art, et ses effets euphorisants.
Anne-christine C.
Dernière modification le 2 juillet 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 2 juillet 2019 au 18 juillet 2019

×

    Lieu

    64 boulevard de Clichy
    75018 Paris 18

    Tarifs
    12 €

    Site officiel
    www.lestroisbaudets.com

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche