Born In 90 à l'AccorHotels Arena : on y était, on vous raconte

Par Laura B. · Photos par Laura B. · Publié le 22 décembre 2019 à 16h14 · Mis à jour le 22 décembre 2019 à 16h14
Samedi 21 décembre 2019, la tournée "Born in 90" s'achevait par une date à l'AccorHotels Arena. Nous y étions, on vous raconte cette soirée revival avec les artistes des années 90.

Après les années 60, 70 et 80 avec les tournées "Âge Tendre" et "Stars 80", en 2019 c'était au tour des années 90 d'avoir le droit à leurs tournées revival.
En mai, il y a eu "We Love the 90's" au Dôme de Paris avant que la vague "Born in 90" ne déferle partout en France. Et cette tournée "Born in 90" est un succès, au point qu'elle repartira sur les routes en 2020.

"Born in 90" est orchestrée de la même manière que "Stars 80". Normal, c'est la même production qui est aux manettes, Cheyenne.
Les artistes présents (Zouk Machine, Génération Boys Band, Benny B, Princess Erika, Ménélik, les Worlds Apart, Katrin de Black Box, Larusso, Assia, Lââm, Moïse de Tribal Jam et Tragédie) interprètent leurs plus grands tubes, mais participent aussi à des medleys thématiques (rap, dance...) et chansons collectives - de l'époque toujours. Si bien que même si leurs interprètes originaux ne sont pas de la partie, les plus grands tubes des années 90 sont réunis.

Et, ce "Born in 90" - qui rappelle les "Dance Machine" de l'époque - est plutôt bien produit, avec une scène où les éléments de décors sont de formes cubique et pyramidale (ce qui n'est pas sans rappeler le "Pyramide Tour" de M.Pokora). Le show intègre de nombreux jeux de lumière avec des couleurs très vives, comme le rose et le bleu (coucou les années 90). Les bandes lumineuses qui traversent l'AccorHotels Arena ont aussi été utilisées, ce qui n'est pas toujours le cas.
Des danseurs, choristes et musiciens live accompagnent les artistes, dont la plupart (mais pas tous) chantent en live. Car, il faut bien le reconnaître, ceux qui ont passé le cap de l'an 2000 et sont toujours présents, sont ceux qui savaient (vraiment) chanter.  Les prestations des artistes sont également, par moment, accompagnées d'images d'illustration qui défilent dans les écrans. Ces prestations sont retransmises sur les écrans géants, mais ces écrans étant verticaux, il est difficile, quand le groupe compte 3 membres, de faire rentrer tout le monde dans le cadre. Dommage.

C'est Séverine Ferrer - animatrice du mythique "Fan De" sur M6 - qui anime la soirée. Elle n'a rien perdu de son dynamisme et de sa malice, jouant le jeu à fond avec ses tenues venues tout droit de l'époque. Une Séverine Ferrer qui s'implique beaucoup dans ce spectacle car à plusieurs reprises si elle prend le micro, c'est pour chanter !

Born In 90 à l'AccorHotels Arena, on y était, on vous raconteBorn In 90 à l'AccorHotels Arena, on y était, on vous raconteBorn In 90 à l'AccorHotels Arena, on y était, on vous raconteBorn In 90 à l'AccorHotels Arena, on y était, on vous raconte

"Born in 90", c'est 2h30 de spectacle qui nous ramène plus de 20 ans en arrière, au pays de notre enfance / adolescence / jeunesse, selon l'âge qu'on a.

C'est Christiane Obydol, dernière membre de Zouk Machine à être restée dans le game, qui lance les hostilités avec "Maldon". Le ton est donné, la soirée sera festive. Génération Boys Band (le supergroupe formé il y a quelques années par Frank Delay des 2be3, Allan Theo et Chris Keller des G-Squad) poursuit avec des reprises des 2be3 ("Partir un Jour" et "2be3") avec des chorégraphies qui paraissent moins acrobatiques qu'à l'époque... jusqu'au salto et quelques pas de breakdance ! Plus tard, les GBB (pour les intimes) reprendront des titres d'Allan Theo ("Emmène-moi") et de G-Squad ("Aucune Fille au monde" et "Raide Dingue De Toi"), avec à la clé des chorés plus sexy avec arrachage de tee-shirts et torses huilés comme à l'époque. Ils chantentaussi "La Tribu de Dana" de Manau lors d'un medley consacré au rap. Des prestations émaillées de scénettes issues de leurs spectacle "Boys Band Forever".
Moïse de Tribal Jam, quant à lui, ce n'est pas un salto mais tout bonnement un grand écart qu'il propsoe sur "Remind Me". 

Après Benny B et son "Mais Vous êtes Fous", place à Princess Erika, qu'on avait vu ces dernières années dans "Camping Paradis", mais aussi dans des émissions de télé réalité ("La Ferme Célébrités 2", "Le Meilleur Pâtissier Célébrités") et au théâtre dans "Bonjour Ivresse".

Même si le public de ces artistes a vieilli, force est de constater qu'il crie toujours, et notamment pour les Worlds Apart, mais pas seulement. Le plus francophile des groupes anglais s'adonne lui aussi à quelques chorégraphies sur "Baby Come Back" et "Everlasting Love", avant la reprise de "Je te donne".
Et ce public était surtout venu voir Larusso. Celle qui était déjà l'invitée spéciale de "Stars 80" au Stade de France en mai dernier a été très ovationnée entre "Je Survivrai" et "Tu M'oublieras". Sur scène, elle s'éclate, elle est vraiment à fond.
Cachée sous une perruque blond platine, des lunettes de soleil et un chapeau (comme toujours), Lââm interprète "Petite Soeur" et "Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux" avec des vibes et de l'a capella. On ne la reverra que pour le final collectif, "A Nos Actes Manqués".

"Born In 90", un show qui nous transporte, le temps d'une soirée, au coeur de nos tendres années 90, comme une madeleine de Proust ou un savoureux bonbon.
Et si vous avez raté ça, rendez-vous, dans un an, toujours à l'AccorHotels Arena, pour le deuxième round.

Informations pratiques

Lieu

8 Boulevard de Bercy
75012 Paris 12

Accès
Métro ligne 6 ou 14 station "Bercy"

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche