Five Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconte

Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 29 janvier 2020 à 01h12 · Mis à jour le 29 janvier 2020 à 09h27
Le métal était à l’honneur à Paris le mardi 28 janvier 2020 grâce à la venue exclusive et explosive de Five Finger Death Punch, Megadeth et Bad Wolves. Retour sur cette puissante triple affiche réunie sur la même et seule scène du Zénith de La Villette !

« Le line-up est particulièrement imposant. Bad Wolves est LE groupe montant évoluant ces dernières années qui à coup sûr met le feu. Megadeth n’a pas besoin d’être présenté, ils sont des légendes. La contribution de Dave Mustaine à ce genre est tout simplement immesurable. Je le considère comme étant l’un des pères fondateurs du Thrash mais aussi du Heavy Metal en général, en raison de ses riffs mais aussi de l’influence de son jeu pour toutes les personnes ayant été exposé à leur musique… et autant dire que ça en fait beaucoup ». C’est ainsi que Zoltan Bathory, guitariste charismatique de Five Finger Death Punch, s’était exprimé au sujet de cette impressionnante tournée en commun débutée le 20 janvier dernier à l’Hartwell Arena d’Helsinki en Finlande.

Ce mardi 28 janvier, les trois groupes américains sont donc montés les uns après les autres sur la scène parisienne du Zénith de La Villette devant une foule totalement hystérique !

Pour découvrir le premier groupe de cette soirée, il fallait arriver tôt puisque c’est à 19h pétante que Bad Wolves a fait son entrée sur scène. Et malgré la jeunesse du groupe (formé en 2017), Bad Wolves a su s’emparer de l’énergie fougueuse du public pour assurer le show et même créer un circle pit dans la fosse du Zénith. Au-delà de l'efficacité du heavy metal, il y a la puissance vocale de Tommy Vext, qui balaie tout sur son passage nous offrant une belle première partie, qui s’est achevée sur leur incontournable reprise de « Zombie » des Cranberries.

Pour la suite du line-up, la température est montée d’un cran avec le retour tant attendu de Megadeth et de Dave Mustaine. Le leader avait en effet annoncé souffrir d’un cancer de la gorge en juin 2019. Aujourd’hui guéri, le chanteur et guitariste fait son grand retour en live grâce à cette tournée européenne. Considérés comme les pionniers du Thrash metal aux côtés de Metallica, Slayer et Anthrax (le fameux Big 4), Megadeth comptabilise à son actif 36 ans de carrière et plus de 38 millions d’albums vendus à travers le monde. Ce 28 janvier, le groupe a bel et bien montré qu’il avait encore toute sa place dans le milieu du thrash metal ! Les anciens tubes étaient bien évidemment de la partie avec notamment l’électrisant « Symphony of Destruction » ou encore « Peace Sells ».

Five Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconte

Barbu et affichant toujours sa longue chevelure dissimulant une partie de son visage, Dave Mustaine n’a pas hésité à afficher sa joie d’être enfin de retour sur scène. Et le leader a même réservé au public parisien une belle surprise. A l’occasion de l’anniversaire de sa fille Electra (22 ans), cette dernière est venue interpréter l’incontournable hit « A Tout Le Monde », aux côtés de Megadeth !

C’est à 21h30 que Five Finger Death Punch décide de pointer le bout de son nez sur la scène du Zénith. Et autant le dire tout de suite, le groupe de heavy metal a offert aux métalleux un véritable show made in USA avec une scénographie imposante (crâne gigantesque et battes de baseball suspendus), lights soignées, effets pyrotechniques, jets de confettis, un Jason Hook perché à plusieurs mètres de hauteur sur une plateforme… oui, 5FDP, pour les intimes, a envoyé du lourd ce 28 janvier au Zénith, sous les yeux d’un public euphorique et connaissant par cœur toutes les chansons. Du puissant « Lift Me Up » à l’incontournable « The Bleeding » en passant par l’excellent « Burn MF » ou encore « Trouble »… Five Finger Death Punch n’a pas non plus hésité à casser le rythme en proposant deux morceaux en acoustique : « Wrong Side of Heaven » et « Battle Born ».

Five Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconte

Sur scène, l’énergie est bien là grâce à un Ivan Moody dynamique, allant sans cesse d’un côté à l’autre de la scène. Chris Kael, toujours aussi charismatique, en impose tout comme le talentueux Zoltan Bathory. En revanche, la bonne humeur n’était pas vraiment au rendez-vous pour Jason Hook qui ne s’est pas privé de jeter ses guitares au sol à plusieurs reprises…

On retiendra également ce moment émouvant d’un fan arborant un maillot de basket à l’effigie du regretté Kobe Bryant. Un geste qui semble avoir touché Ivan Moody au point de faire dédicacer le maillot par l’ensemble du groupe.

Five Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconteFive Finger Death Punch et Megadeth en concert au Zénith de Paris : on y était, on vous raconte

Après environ 1h30 de set aussi puissant qu’exaltant, les Five Finger Death Punch ont quitté la scène du Zénith sous un tonnerre d’applaudissements de la part d’un public visiblement conquis par cette incroyable prestation !

Setlist Megadeth :
Hangar 18
Wake Up Dead
Sweating Bullets
Dawn Patrol
Poison Was the Cure
Trust
Dystopia
Symphony of Destruction
A Tout Le Monde (avec Electra Mustaine)
Peace Sells

Rappel :
Holy Wars... The Punishment Due

Setlist Five Finger Death Punch :
Inside Out
Lift Me Up
Trouble
Wash It All Away
Jekyll and Hyde
Sham Pain
Bad Company
Burn It Down
Got Your Six
The Agony of Regret
Wrong Side of Heaven (Acoustic)
Battle Born (Acoustic)
Blue on Black
Coming Down
Never Enough
Burn MF

Rappel
Under and Over It
The Bleeding

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

75019 Paris
75019 Paris 19

Accès
M° Porte de Pantin

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche