Le Chaisetival : happening contestataire contre les festivals assis ce 6 mars à Paris

Par Caroline J. · Publié le 4 mars 2021 à 12h32 · Mis à jour le 4 mars 2021 à 12h32
Afin de protester contre les festivals assis, le Syndicat des Organisateurs Culturels Libres et Engagés (SOCLE) organise un événement contestataire qui risque de faire parler. Le concept ? Ramener sa chaise et se rendre sur le lieu de rendez-vous fixé par les organisateurs pour un happening insolite prévu ce samedi 6 mars 2021 à Paris.

Le 18 février dernier, la ministre de la Culture annonçait que les festivals d’été pourront se tenir, mais sous certaines conditions. Ainsi, ces événements musicaux devront respecter une jauge maximale de 5 000 personnes ainsi qu’une configuration assise. Si certains festivals vont tenter de s’adapter comme les Vieilles Charrues, le festival de Poupet ou encore les Nuits de Fourvière, d’autres ont décidé de jeter l’éponge à l’instar du Hellfest et de Garorock.

Cette configuration assise pose en effet problème à de nombreux organisateurs qui considèrent cette restriction comme contraire à l’esprit d’un festival. Un avis partagé par le Syndicat des Organisateurs Culturels Libres et Engagés (SOCLE) qui organise ce samedi 6 mars 2021 dans l'après-midi à Paris la première édition du Chaisetival : un happening contestataire. L’idée est simple : ramener sa chaise (ou un tabouret, un pouffe, un banc...) à l’heure précise, sur le lieu de rendez-vous fixé par les organisateurs et protester contre les festivals assis. Arborant un masque customisé d’une croix, les « amateurices de musique amplifiée » devront respecter une minute de silence sur cette chaise, espacée de deux mètres avec les autres.

« Le ministère de la Culture nous a une fois de plus déconsidérés, nous les amateurices de musique amplifiée. Forcer les foules à rester assis dans un festival dédié à la fête, à la musique et à la danse, ce n’est pas seulement risible, c’est tout simplement infaisable. D’autant que cette mesure absurde nous condamne à une mort certaine, nous les collectifs organisateurs, déjà exsangues » écrivent les organisateurs de ce happening contestataire. « Nous ne resterons pas assis sans rien faire » poursuivent-ils avant d’expliquer le concept : « réunir un maximum de personnes, munies chacun.e d’une chaise. Sur une place précise, à une heure précise, tout ce monde débarque de tous les coins, pose sa chaise à 2m les unes des autres et s’avachit dessus comme un corps mort. Après une minute de silence en hommage à la Culture qui agonise, un irrépressible fou-rire s’empare de chacun.e d’entre nous. [...] Autre symbole fort que nous afficherons ostensiblement, nous viendrons toutes et tous avec une croix dessinée, cousue ou scotchée sur notre masque, symbole de notre réduction au silence » concluent les organisateurs de cette première édition du Chaisetival.

Le Chaisetival : happening contestataire contre les festivals assis ce 6 mars à ParisLe Chaisetival : happening contestataire contre les festivals assis ce 6 mars à ParisLe Chaisetival : happening contestataire contre les festivals assis ce 6 mars à ParisLe Chaisetival : happening contestataire contre les festivals assis ce 6 mars à Paris

Comment participer ? Il suffit de contacter en message privé un seul des collectifs organisateurs tagués dans la publication épinglée de l'event

Informations pratiques

Dates et Horaires
Le 6 mars 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche