Covid: les festivals debout autorisés à partir du 1er juillet, avec "4m² par festivalier"

Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 6 mai 2021 à 14h28 · Mis à jour le 10 mai 2021 à 12h15
Alors que de nombreux festivals ont décidé d'annuler et de reporter leur édition 2021 en raison des restrictions sanitaires annoncées par le gouvernement, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé ce 6 mai que les festivals en plein et en configuration debout seront finalement autorisés à reprendre à compter du 1er juillet, mais en respectant une jauge de « 4m² par festivalier ».

Le 29 avril dernier, Emmanuel Macron levait le voile sur son plan de déconfinement et le calendrier de réouverture en quatre étapes. Le 3 mai dernier, la France a ainsi débuté la première phase de cette stratégie de sortie de crise, avant une seconde étape annoncée le 19 mai, prévoyant la réouverture des terrasses, des commerces non essentiels et de certains lieux culturels. Mais quid des événement musicaux et notamment des festivals de l'été ? Ce 6 mai 2021, Roselyne Bachelot a annoncé que les festivals en plein air et en configuration debout pourront reprendre à compter du 1er juillet 2021, mais ils devront respecter une « jauge de 4 m² par festivalier ».

« Les festivals de plein air en configuration debout pourront reprendre, selon une jauge de 4 m² par festivalier et dans une limite qui sera définie par le préfet en fonction des circonstances locales », a déclaré la ministre de la Culture ce jeudi lors d’une audition menée par la Commission des Affaires culturelles à l’Assemblée générale. Par ailleurs, « les spectacles et concerts debout seront autorisés à reprendre selon un protocole adapté et un plafond de jauge fixé par le préfet au regard des circonstances locales », a ajouté Roselyne Bachelot.

Depuis, les réactions se multiplient. « Si on parle d’un terrain de 4 000 m² pour 1 000 personnes, ça peut s’envisager, il y a des espaces suffisamment vastes pour ne pas se coller les uns aux autres. Mais si on parle d’un carré de 4m² par personne, c’est ingérable. Personne n’a envie de vivre une expérience pareille », a ainsi confié à l’AFP Aurélie Hannedouche, responsable du Syndicat des musiques actuelles (Sma).

On rappelle que la ministre de la Culture avait annoncé en février dernier que seuls les festivals respectant une jauge de 5 000 personnes maximum et une configuration assise seraient maintenus cet été. Une annonce qui avait poussé de nombreux organisateurs de festivals à annuler leur édition 2021, comme le Hellfest, Garorock, les Eurockéennes de Belfort ou encore le Lollapalooza Paris.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche