This page is not available in your language, please, choose yours

Roméo et Juliette d'Angelin Preljocaj au Théâtre National de Chaillot : notre critique

Publié le 12 novembre 2016 Par Marine S.
roméo et juliette preljocaj

Infos pratiques

Du 16 décembre 2016
Au 24 décembre 2016


1 Place du Trocadéro
75116 Paris 16

Le premier ballet chorégraphié par Angelin Preljocaj avec sa compagnie en 1996, Roméo et Juliette, est donné au Théâtre National de Chaillot du 16 au 24 décembre 2016.

Ballet phare dans la carrière d'Angelin Preljocaj, c'est celui avec lequel tout a débuté. En 1990, Angelin Preljocaj, déjà populaire, est invité par le Ballet de Lyon à créer un ballet pour les danseurs de sa compagnie. Son choix se porte sur l'histoire des histoires, celle de Roméo et Juliette écrite par le dramaturge William Shakespeare : un pari qui n'a aucunement déçu et qui, 20 ans plus tard, détient toujours sa place sur le podium des plus beaux ballets chorégraphiés.

Le Théâtre National de Chaillot reprend, à l'occasion des fêtes de fin d'année, ce ballet sublime, du 16 au 24 décembre 2016. Depuis plus de 25 ans, la compagnie interprète ce ballet qui n'a rien perdu de sa puissance et dont on savoure toujours la perfection. Enki Bilal et son univers si particulier, froid et noir, aux frontières de la science-fiction, signe le décor et les costumes et Goran Vejvoda la partition électronique qui accompagne les notes fameuses de Prokofiev. Ce sont les compagnons de route de cette adaptation à la fois ballet classique et comédie-musicale mythique.

Les chorégraphies, comme toujours, sont sublimes : de très beaux portés (les prémices du fameux porté du Parc, par exemple), de très beaux pas de deux... La scène du balcon (qui n'en a pas), est divine, portée par une Juliette, Yurié Tsugawa (qui a aussi été Blanche-Neige dans l'adaptation magnifique de Preljocaj) légère et parfaite. Les Capulet, ici, sont transposés en milice inquiétante aux masques de doberman. Tybalt, le cousin de Juliette, est le chef de bande de cette milice, un homme grand et inquiétant, un peu Joker de Batman. Il est important de noter que Preljocaj a modifié quelques éléments de la dramaturgie initiale (celle gravée dans le marbre par Shakespeare), des éléments étonnants, d'ailleurs. Mais, n'en disons pas trop. Toujours est-il que la fin dramatique de ce conte mythique, elle, ne peut être changée. Juliette et Roméo sont séparés par la force des choses. Les scènes finales sont bouleversantes de beauté et de froideur. On en reste bouche-bée.

 

 


Infos pratiques :

Roméo et Juliette, au Théâtre National de Chaillot du 16 au 24 décembre 2016.

Le mardi, mercredi et vendredi à 20h30, le jeudi à 19h30 et le samedi et dimanche à 15h30. 

Tarifs : de 8 à 39€

Réservations : 01 53 65 30 00

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement