This page is not available in your language, please, choose yours

Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie, à la Maison des Métallos : notre critique

Publié le 13 septembre 2017 Par Maïlys C.
Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie, à la Maison des Métallos : notre critique

Infos pratiques

Du... 12 septembre 2017
Au... 17 septembre 2017


94, rue Jean Pierre Timbaud
75011 Paris 11

17 euros (en ligne)

La Maison des Métallos accueille un seule-en-scène conçu et joué par Cendre Chassanne d'après le roman Madame Bovary (1857) de Gustave Flaubert. Elle livre une réflexion passionnante autour de ce qu'aurait pu être une adaptation cinématographique du livre, si elle avait été réalisée par Truffaut. Farfelu, extrêmement intelligent et féministe : à voir absolument, jusqu'au 17 septembre 2017.

Cendre Chassanne attend. Alors que les spectateurs s'installent, papotent et se débarrassent lentement de l'excitation d'une soirée au théâtre, elle reste à son bureau, songeuse. Puis, les bavardages se calment, et elle peut enfin commencer. Elle se lève, nous interpelle : et si c'était Truffaut, et non Chabrol (dont elle n'aime pas l'adaptation de 1991), qui s'était approprié le personnage de Madame Bovary pour en faire un film ? 

Bovary à la Maison des Métallos

Commence alors l'élaboration du scénario, qu'elle écrit en s'aidant de mails à Flaubert, d'appels à Truffaut, de conversations virtuelles avec Charles, avec Emma, personnages du roman qu'elle tutoie avec rudesse. Elle lit parfois, murmure, elle s'invente des chose : "J'ai entendu des voix toute la nuit". Bovary la hante... Et le film qui se dessine petit à petit est, on le voit grâce aux quelques vidéos projetées sur le gigantesque écran du fond de la scène, tout entier dédié à une icône contemporaine

Bovary à la Maison des Métallos

Bovary est une jeune fille qui pense en voix off, qui fume, qui laisse son visage s'immerger dans l'eau du bain... Les images sont hypnotisantes, tout comme la musique électronique qui habille le spectacle. On se laisse complètement séduire par Cendre Chassanne, cette femme scénariste, passionnée, qui finit par nous dire : "Madame Bovary, c'est nous". Elle réussit un spectacle dont on pourrait vanter à de nombreux égards les qualités : parfait pour les jeunes lecteurs qui voudraient saisir le noeud du roman, parfait pour les amateurs de théâtre hybride où les pratiques se mélangent, parfait pour les féministes qui verront là un éclairage du roman plein de colère, menant à une envie de révolution et d'émancipation. 

L'idée est amusante, le résultat est étonnant, brillant. Chapeau l'artiste ! 

Informations pratiques : 

Bovary, les films sont plus harmonieux que la vie
À la Maison des Métallos
Du 12 au 17 septembre 2017
Réservations en ligne à partir de 17 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement