Blanche Gardin à l'Européen avec "Bonne Nuit Blanche", notre critique

Voilà plusieurs mois que Blanche Gardin est à l'affiche de l'Européen avec son deuxième one-woman-show, "Bonne Nuit Blanche". Un spectacle cru, cynique mais réaliste qu'elle joue à l'Européen jusqu'au 18 mai 2019 avec de l'emmener à la Cigale.

A 42 ans, Blanche Gardin nous présente, seulement, son troisième seule-en-scène, "Bonne nuit Blanche", avec lequel elle remplit l'Européen lors de chacune de ses représentations depuis septembre dernier. Et partout où elle passe, l'humoriste fait salle comble.
L'Européen, où elle joue jusqu'au 18 mai 2019, a très vite été complet. Ses huit représentations à la Cigale du 22 mai au 1er juin, complètes. Et, entre-temps, elle a aussi comblé un Zénith lors d'une représentation caritative spéciale dont les bénéfices ont été reversés aux associations qui viennent en aide aux sans-abris.

Vous l'aurez compris, pour avoir une chance de voir Blanche Gardin sur scène, il faut réserver très, très à l'avance, dès l'ouverture de la billetterie.

"Bonne Nuit Blanche" est en lice, cette année, pour le Molière de l'humour face aux spectacles de Caroline Vigneaux, Florence Foresti et Michèle Bernier. Un prix que Blanche Gardin avait déjà remporté en 2018 pour son précédent seule-en-scène, "Je parle toute seule".

Notre critique :

Blanche Gardin arrive sur scène, depuis le fond de la salle, après que Doully, l'humoriste qui assure sa première partie ce soir-là, lui a passé le relai.
Dans une élégante robe soyeuse bleue, presque comme une princesse Disney, Blanche Gardin prend place derrière son fidèle micro à pied. A part la robe, elle n'a finalement pas grand-chose d'une princesse. La mise en scène est très sobre, elle appuie juste le propos de l'humoriste. Car plus qu'une succession de vannes envoyées ça et là, Blanche Gardin nous fait davantage part de ses observations, ses réflexions sur notre monde et déroule sa pensée au fil du spectacle. S'il n'y a pas de pause, l'humoriste arrive à passer d'un sujet à l'autre de manière logique.
Actu oblige, elle réagit à l'incendie de Notre-Dame-de-Paris et son "concours de bites de milliardaires", avant de réellement commencer son spectacle par la météo : "le beau temps, les terrasses" et d'imiter le bruit des kalachnikovs. Vous l'aurez deviné, Blanche Gardin est cynique et évoque absolument tous les sujets sans réserve.
Elle nous conte ses réflexions, admettant qu'elle n'est "pas écolo", n'a pas "de particularité à défendre". Elle constate qu'on "s'exprime de trop" à propos des réseaux sociaux. Avant d'embrayer sur la partie de son spectacle la plus crue avec au programme "mouille de maîtresse", "vieux qui baisent" et "chatte grise avec une couleur de table en tek laissée moisir dehors". Même si pour elle , "les hommes sont bêtes", elle ne peut s'empêcher de les défendre : "ils ne sont pas tous des phallocrates de merde violeurs de culs". Elle livre une analyse intéressante sur le féminisme et le harcèlement de rue, pointant la "contradiction des femmes à vouloir se décorer comme un sapin de Noël et exiger que les hommes de voient pas ce qui clignote". Un passage qui ne fera probablement pas rire les féministes les plus convaincues. Son expérience, "la plus nulle", du restaurant dans le noir et quelques vannes sur les aveugles plus tard, c'est par le vieillissement et la mort que termine Blanche Gardin sur une chute presque poétique.

Blanche Gardin fait partie de cette nouvelle génération d'humoristes que le public apprécient, ces femmes qui osent tous les sujets sans tabou, ni retenue, avec un parler franc.
Mais, pour avoir une chance de la voir sur scène, il va falloir attendre la mise en vente de nouvelles dates car pour le moment, toutes ses représentations parisiennes affichent complet, sauf si vous avez déjà vos précieux sésames pour l'Européen ou la Cigale.

Laura B.
Dernière modification le 20 avril 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 20 avril 2019 au 18 mai 2019

×

    Lieu

    5 rue Biot
    75017 Paris 17

    Âge recommandé
    À partir de 17 ans

    Site officiel
    www.leuropeen.paris

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche