Waly Dia au théâtre de la Madeleine avec son nouveau spectacle Ensemble ou rien Interview exclusive

Par Pierre B. · Publié le 23 septembre 2019 à 15h30
L'humoriste Waly Dia sera à l'affiche du théâtre de la Madeleine les 30 et 31 octobre 2019 avec son dernier spectacle, "Ensemble ou rien". Un one-man-show où il réfléchit beaucoup sur le monde actuel.

Après "Garde la pêche", un très bon spectacle avec lequel il a pas mal tourné, Waly Dia est de retour à Paris, avec son nouveau one-man-show, "Ensemble ou rien".
Après l'avoir joué à la Comédie de Paris (où nous avons pu le voir) à la rentrée 2018, puis au Palais des Glaces début 2019, c'est sur la scène du théâtre de la Madeleine que l'humoriste jouera "Ensemble ou Rien", les 30 et 31 octobre 2019 à 20h30.

Notre critique :

Et, premier constat, Waly Dia a toujours la pêche, à en juger par son entrée sur scène. Si dans "Ensemble ou rien" il commence par de très courts - mais efficaces - sketchs (on vous laisse découvrir celui sur la femme juive handicapée), la suite se fera plutôt dans le style stand-up, mais écrit, pour ses réflexions sur les sujets d'actualité.
Féministe (?), il délivre aux femmes sa technique infaillible contre les hommes qui les suivent dans la rue, avant de s'attarder sur sa récente paternité qui l'a fait devenir peureux sans oublier de comparer les échographies de 2D avec "le médecin qui a gerbé dans la photocopieuse". Amateur de rap, il se désole (et nous aussi) de la régression de ce genre musical avec de belles imitations à la clé.
Viendra aussi plus tard son incompréhension du terrorisme (bien argumentée) et surtout des 72 vierges offertes aux kamikazes. Mamoudou Gassama ne sera lui aussi pas très loin de ce spectacleWaly Dia ne peut s'empêcher d'exécuter quelques pas de dancehall et qu'il termine par un message de tolérance : "apprendre à vivre avec ceux qu'on ne comprend pas".
Avec Waly Dia, on rigole, certes, mais on réfléchit un peu aussi.

Waly Dia s'est fait connaître du grand public grâce à ses passages dans l'émission de Laurent Ruquier  "On n'demande qu'à en rire" en 2011 et 2012, année où il intègre la troupe du  "Jamel Comedy Club". Depuis, Waly Dia a tourné pour le cinéma, notamment dans "Père fils thérapie", dans  "L'Ascension" où il partageait l'affiche avec Ahmed Sylla et dans "Taxi 5" sorti cette année. On a aussi pu le voir dans "Commissariat Central", série diffusée sur M6.

Envie de voir un bon spectacle d'humour ? N'hésitez pas à réserver vos places dès maintenant pour Waly Dia au théâtre de la Madeleine car il a beaucoup de succès. Ce one-man-show vous offrira une bouffée d'oxygène -  grâce au rire - et un moment de réflexion.

Interview de Waly Dia:

-Salut Waly, pourrais tu nous parler de ton prochain spectacle ?

"Tout d'abord, mon spectacle a été créé avec le public. Ca fait un an qu'on le crée, on le teste, là ça fait 6 mois qu'on ne l'a pas joué. Avant c'était surtout de l'impro, le public choisit les thèmes et  moi je rebondis dessus, c'est plus un échange qu'un spectacle solo."

-Quels thèmes sont choisis ?

"Principalement, on choisit des thèmes qui préoccupent vraiment les gens, leurs opinions... Ces préoccupations sont souvent sociales mais avant tout identitaires. Dans mon spectacle comme partout, on va parler d'identité sociale, religieuse, sexuelle, ethnique. Aujourd'hui chaque personne, écrase l'identité de l'autre pour se relever. Moi j'essaie d'en rire, et de faire rire les gens sur cette situation."

-Te considères tu ainsi comme un "artiste engagé" ?

(Rires) "Alors non, j'aime vraiment pas ce terme, je trouve qu'il ne veut rien dire. En tous cas pour moi ça ne veut rien dire. Par contre, je vais te citer Giedré. Elle dit très justement qu'il faut non pas parler des artistes engagés, mais plutôt d'artistes concernés. Je la suis à fond dans cette idée, simplement parce qu'on ne sauve pas, on donne un point de vue, c'est tout."

-Penses tu du coup que ton spectacle a une utilité didactique ? Penses tu que le public en sort avec de nouvelles idées ?

"Les gens qui viennent à mon spectacle sont d'accord avec moi, sinon ils ne viendraient pas, je vois mal un type pas d'accord, payer sa place, venir et râler.  Par contre ce qui est utile dans mon spectacle c'est qu'on se rend compte, avec le public, qu'on est beaucoup à penser pareil, à avoir les mêmes avis et points de vue, sans pour autant qu'on soit absolument identique. On ne peut pas faire 1 heure de spectacle sans polémique, faut l'assumer, on trouve toujours quelque chose à redire. Aussi, le spectacle offre le temps d'examiner les situations, de livrer un point de vue, plus calmement que dans la vie de tous les jours.

Mon spectacle c'est un espace solidaire, on est ensemble, à se reconnaître dans les mêmes valeurs, on rit, c'est bien. Mon spectacle c'est pas une conférence chiante, il est en changement constant, même si des thèmes reviennent de temps à autre. C'est le cas par exemple du "racisme anti blanc". Moi ça fait des années que j'en rie et que je dis à mon public, que je mets en garde que bientôt ce sera sorti comme argument "valable". Moi mon rôle, c'est de me moquer de cette crispation identitaire. Tu vois, par exemple ce qui s'est passé dernièrement avec Lilian Thuram, est particulièrement choquant. Je dis pas que des personnes blanches vivent dans un paradis, mais qu'elles viennent parler de racisme envers elles, je trouve ça absurde, et dangereux, parce que ça cache le vrai racisme, celui qui est vécu tous les jours par des personnes non blanches. C'est un peu comme si un crocodile venait se plaindre parce qu'un agneau lui a mis un petit coup de patte. C'est aussi drôle que cette situation."

-C'est un véritable travail collectif avec le public ce spectacle finalement ?

"Alors oui, et surtout ce que je préfère, avec cet aspect, c'est que le public a un temps de réaction, avec ce temps de réaction on peut tout faire, et tout changer, le spectacle n'est finalement jamais le même, parce que le public n'est pas le même. Et ce temps de réaction, il me laisse le temps d'improviser, on a commencé l'écriture du spectacle par l'improvisation, on l'a testé pendant un an, et retrouver ce moment de liberté, d'improvisation, pour moi c'est le meilleur moment."

-Qui peut venir au spectacle ?

"Tout le monde, enfin, si ça te plait, tu viens, et il faut comprendre les références, donc tout le monde peut venir, les enfants, non pas vraiment mais c'est tout."


réalisée par Pierre Bertrand-Queruel

Informations pratiques

Horaires
Du 30 octobre 2019 au 31 octobre 2019

×

    Lieu

    19, rue de Surène
    75008 Paris 8

    Tarifs
    Catégorie 3 : 16 €
    Catégorie 2 : 22 €
    Catégorie 1 : 29 €
    Carré Or : 36 €

    Site officiel
    www.theatre-madeleine.com

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche