Laurie Peret au République, notre critique

L'humoriste Laurie Peret est à l'affiche du théâtre Le République jusqu'au 30 mars 2019 où elle présente ses chansons humoristiques accompagnée d'un piano en plastique pour enfants !

On l'a découverte alors qu'elle assurait la première partie de Bun Hay Mean à la Cigale en juin dernier avec une chanson sur la Coupe du Monde, s'adressant à ceux qui allaient sortir au premier tour... Et on a adoré cette parodie.
Laurie Peret joue son "Spectacle alimentaire en attendant la pension" au théâtre le République jusqu'au 30 mars 2019.

Laurie Peret a piqué le piano en plastique de sa fille (vous savez, ces instruments de musique qu'on offre aux enfants, cadeau qu'on regrette immédiatement d'avoir offert tant il nous casse les oreilles ensuite) et composé tout un tas de chansons humoristiques qu'elle interprète dans son one-woman-show.

Mais, elle introduit toutes ses chansons, et s'interrompt en plein milieu de leur interprétation pour livrer des tonnes d'explications ou anecdotes dans lesquelles elle se perd elle-même, alors imaginez le public... Ce sont aussi toutes ces digressions qui font le sel de ses chanson et du spectacle.

Derrière son air de petite fille sage vêtue, ses mots sortent sans filtre, avec leur bon lot de vulgarité. Laurie Peret prévient même que son spectacle est interdit aux mineurs car "quand on sort, c'est pas pour se taper les gamins des autres". Mais ce qu'elle dit ne convient pas du tout aux enfants !

Notre critique :

Avec ses cheveux blonds, son tee-shirt avec marqué "AMOUR" en gros et son sourire (presque) innocent, qui pourrait croire toutes les horreurs qui sortent de la bouche de Laurie Peret ? Et pourtant, la dame ne fait pas dans la dentelle. Bien au contraire.
La plupart de ses chansons sont inspirées par sa vie de femme, son accouchement, sa fille, son cycle menstruelle.
Cette mère indigne, dans sa chanson "Prends la vie du bon côté", conseille qu'elle donne à sa fille Lala, n'hésite pas à lui balancer "t'es même pas morte quand je t'ai avortée". Le ton est donné. Elle se déguise Patricia Crasse pour chanter à son ex "Je voudrais que tu décèdes", sur l'air de "Il me dit que je suis belle", en lui souhaitant les pires horreurs...
Laurie Peret, cette femme à grelots, ose les mots. Elle n'hésite pas à parler de "bouchon muqueux".
Entre deux chansons les vannes sont au rendez-vous. Il ne faut pas avoir les oreilles trop sensibles pour écouter le concerto de Laurie Peret. On a bien ri même si on préfère lorsqu'elle s'inspire de l'actualité pour écrire ses chansons.

Alors pour découvrir Laurie Peret, humoriste montante, et ses chansons satiriques, rendez-vous au République !

Laura B.
Dernière modification le 7 mars 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 16 février 2019 au 30 mars 2019

×

    Lieu

    23 Place de la République
    75003 Paris 3

    Tarifs
    28.35 €

    Site officiel
    www.lerepubliqueparis.fr

    Plus d'information
    En mars, les vendredis à 21h30 (sauf le 22, à 19h45) et les samedis à 21h40 (sauf le 23, à 19h45).

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche