Revue Féerie au Moulin Rouge, le report

Depuis plusieurs années déjà la revue "Féerie" enchante les spectateurs du Moulin Rouge. Entre cancan, plumes et champagne, nous avons pu assister au spectacle du célèbre cabaret parisien. Emerveillement garanti.

Quand on pénètre dans le Moulin Rouge, on entre dans une autre dimension, un autre temps, le Paris dépeint par Toulouse Lautrec. On a l'impression de faire partie du décor et d'être des personnages des tableaux de l'artiste. Le spectacle fera d'ailleurs référence au peintre...

La salle de spectacle est magnifique, il y a des tables aux fauteuils rouges partout, sur plusieurs niveaux, si bien que peu importe l'emplacement tout le monde voit bien le spectacle, d'autant plus que la scène est très large.
C'est cosy, on s'y sent bien. Mais attention, il y est interdit de prendre des photos, même des décors. De grands lustres amovibles ont attiré notre attention, on se doute bien qu'il va s'y passer quelque-chose pendant la revue, "Féérie".

Ce qui nous marque le plus ? Le souci du détail : le Moulin Rouge est partout, jusque sur la mosaïque au sol des toilettes, où l'ambiance rouge domine et où chaque cabinet porte un nom, "Diamant", "La Môme Fromage" par exemple.

Pour ceux qui commencent par le dîner à 19h, un groupe les accompagne en musique jusqu'à 20h45. Si vous avez choisi d'arriver pour le spectacle seulement (représentation à 21h et 23h), selon la formule choisie, vous aurez du champagne, du Delamotte brut.

Noir dans la salle, musique et c'est parti pour plus d'1h30 de revue.
"Danse, danse, Paris danse", les danseurs et danseuses, les Doriss Girls, font leur apparition sur scène, tout d'argent vêtus. Enfin, les femmes ne le resteront pas très longtemps, comme le veut la tradition des revues parisiennes.

Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report

Les robes des danseuses s'envolent et virevoltent dans "Le Jardin des Souvenirs", ce tableau qui fait référence à Toulouse Lautrec.

Mais très vite vient "Féerie", la chanson phare de la revue avec son "laissons les ailes du Moulin nous protéger jusqu'au matin" et "on a branché les Sunlights, c'est Féerie", une chanson entêtante qui vous restera en mémoire pour longtemps, croyez-nous.
L'escalier du fond e la scène se déploie, les artistes sont tous en rouge, il y a des plumes, beaucoup de plumes, les carapaces que portent les Doriss Girls sont amovibles et se transforment en jupe... Impressionnant.

Sur les tableaux majeurs, tous les danseurs et danseuses sont sur scène, ils sont près d'une cinquantaine. Mais,heureusement pour eux, la scène est très large et comporte plusieurs niveaux.

Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report

Si certaines chansons sonnent tout de même un peu kitch (mais est-ce que ce n'est pas cela qu'on vient cherche au Moulin Rouge ?) le spectacle nous émerveillera de bout en bout.

Le Moulin Rouge, cabaret emblématique parisien, attire des spectateurs du monde entier, si bien que pour satisfaire tout le monde, "Féerie", comporte des tableaux inspirés du monde entier : danse Bollywood dans un décor de Palais Indien avec des costumes non pas en plumes mais en perles dont on perçoit le tintement, tableau chinois avec un dragon,du kazatchok...

A notre grande surprise, une grande partie du spectacle tourne autour du thème du cirque avec des danseuses en tenue de clowns, toujours sexy bien évidemment.

Plus tard, c'est vêtues de casque et casaque de jockey, avec des petits chevaux, qui eux aussi ont droit à leurs plumes, qu'elles défilent. Très mignon.

Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report

Entre ces tableaux de danse, il ne faut pas oublier les attractions, ces numéros artistiques épatants qui offrent une respiration.
Le premier numéro est un époustouflant numéro de contorsion. La contorsionniste est si souple qu'on peine à croire les mouvements qu'elle effectue sous nos yeux. Le deuxième numéro sans danse est tout de même exécuté par une Doriss Girl qui nage parmi les serpents. Une bassin surgit du sol, rempli d'eau et de serpents. Telle une naïade elle évolue, juste en string, parmi ces animaux. Un numéro très bref mais intense.

Après ce numéro aquatique, deux artistes apparaissent dans les airs, volant au dessus du public dans leurs costumes fluorescent. Ils ne sont pas accrochés aux fameux lustres, mais on pressentait bien que quelque-chose allait se passer dans les airs du Moulin.

Puis, une resplendissante artiste dans sa robe rouge tourbillonne dans son cerceau. Un numéro tout aussi exceptionnel mais moins impressionnant tout de même. L'attraction suivante est un duo qui ne paye pas de mine de prime abord. Deux hommes, Shcherbak et Popov, arrivent en salopette avec une poutre au son de "Singin' in the rain". La musique change et ses deux ouvriers en casquette parisienne se révèlent être de très brillants équilibristes.

Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report Revue Féerie au Moulin Rouge, le report

Puis, vient le temps de la traditionnelle valse qui virera au French Cancan pour un tableau qui nous fera pressentir que c'est bientôt fini. Les danseuses font des roues dans tous les sens, poussent cris et hurlements. Un moment très joyeux. 

Le clou du spectacle ? Tous les escaliers de la scène du Moulin Rouge sont déployés, et les femmes toutes de rose court vêtues. Leurs plumes ont même des lampe. "Féérie" se termine par, à nouveau, les chansons "Danse, danse Paris danse" et "Féérie", pour bien marques les esprits avec des artistes qui brillent de mille feux. 

On en ressort avec des paillettes plein les yeux, un souvenir que l'on garde pour longtemps. Une expérience à s'offrir au moins une fois dans sa vie, ce Moulin Rouge.

Laura B.
Dernière modification le 30 septembre 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 13 août 2018 au 31 décembre 2018

×

    Lieu

    82 boulevard de Clichy
    75018 Paris 18

    Tarifs
    Revue + Champagne, à partir de : 97 €
    Dîner + Revue, à partir de : 180 €

    Site officiel
    www.moulinrouge.fr

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche