Ghost le musical au théâtre Mogador, notre critique

Par Laura B. · Publié le 25 octobre 2019 à 12h17 · Mis à jour le 9 novembre 2019 à 11h11
"Ghost, le musical" a investi le théâtre Mogador pour toute la saison 2019 / 2020. Une version en français qui reprend les éléments du film sorti en 1990, mais pas aussi plaisante que les précédentes productions de Stage.

Après "Chicago" l'année dernière au théâtre Mogador et "Grease" celle d'avant, on s'était bien demandé quel allait être le prochain spectacle musical signé Stage Entertainment à Mogador... La réponse était tombée en mai dernier. C'est "Ghost", adaptation en comédie musicale du film avec Demi Moore et Patrick Swayze, qui occupe le théâtre Mogador pour la saison 2019 / 2020. Le spectacle reste à l'affiche jusqu'au 21 juin 2020.

"Ghost" est un film de Jerry Zucker sorti fin 1990 qui met en scène Sam (Patrick Swayze) et Molly (Demi Moore) un couple heureux jusqu'à ce que Sam se fasse assassiner dans une ruelle sous les yeux de Molly. Sam devient un fantôme qui communique avec une voyante (formidable Whoopi Goldberg) un peu arnaqueuse sur les bords. Sam va alors tenter de communiquer avec Molly et de découvrir qui l'a tué. Ce long-métrage avait attiré 3 millions de spectateurs au moment de sa sortie en France.

Ghost le musical au théâtre Mogador, notre critiqueGhost le musical au théâtre Mogador, notre critiqueGhost le musical au théâtre Mogador, notre critiqueGhost le musical au théâtre Mogador, notre critique

Stage Entertainment a d'abord créé une adaptation sur scène de "Ghost" dans le West End de Londres en 2011. Un spectacle qui est ensuite parti en tournée au Royaume-Uni et aux États-Unis. Ensuite, Stage l'a également produit en Russie puis en Allemagne plus récemment. Et c'est en France, à Paris, que "Ghost" connaît sa dernière adaptation en date en comédie musicale.

Stage Entertainment, qui continue son travail d'adaptation en français des plus grands spectacles musicaux, avait dévoilé que cette version française du musical reprendrait les éléments forts du film, à commencer par la chanson "Unchained Melody". Si l'on doit cette chanson de 1965 aux Righteous Brothers, c'est à Dave Stewart (membre du groupe Eurythmics) et Glenn Ballard (collaborateur de Michael Jackson, Céline Dion ou encore Elton John) que l'on doit les musiques du spectacle.

Ghost le musical au théâtre Mogador, notre critiqueGhost le musical au théâtre Mogador, notre critiqueGhost le musical au théâtre Mogador, notre critiqueGhost le musical au théâtre Mogador, notre critique

Claudia Tagbo reprend le rôle de Whoopi Goldberg et devient la médium Oda Mae Brown. Grégory Benchenafi (vu dans "Mistinguett, reine des années folles") est Sam Wheat et Moniek Boersma (qui a notamment joué dans la comédie musicale "Roméo & Juliette" de Gérard Presgurvic) interprète Molly Jensen.

Notre critique :

"Ghost" c'est avant tout une histoire d'amour et mieux vaut ne pas avoir de dent contre les love stories pour voir "Ghost" au théâtre Mogador car c'est bien de ça dont il est question en premier lieu. Passé ce détail, le spectacle est très appréciable.
Pour cette version française de "Ghost" Stage Entertainment a fait le choix de traduire les paroles en français (sauf la mythique "Unchained Melody") et il s'avère que c'est finalement un choix judicieux car les titres de "Ghost" en anglais ne sont pas des tubes que tout le monde connaît par coeur (contrairement à ceux de "Grease" par exemple) et ça aide à la compréhension de l'histoire. Néanmoins, le théâtre est alors obligé de proposer des sur-titres en anglais (des traductions en français des chansons anglophones !) pour le public étranger.
Si l'histoire de ce couple peut paraitre un peu mièvre, le personnage d'Oda Mae Brown - qui fait une entrée fracassante sur du gospel - apporte sa touche d'humour au spectacle. On a eu de très bons échos sur la prestation de Claudia Tagbo dans ce rôle. Néanmoins, lorsque nous avons assisté à "Ghost", c'est Laura Nanou, sa doublure, qui assurait cette représentation. On a été bluffé par cette comédienne. Oda Mae Brown est LE meilleur personnage du spectacle.
L'ensemble, arrive de manière assez impromptue pour sa première scène. Très dynamique dans ses déplacements et chorégraphies, il parvient très bien à symboliser l'effervescence de la ville de New-York.
Comme d'habitude avec les productions à Mogador, la musique est interprétée en live par un orchestre. Mais, si ce dernier était au centre de "Chicago" l'année dernière, trônant au beau milieu de la scène, cette année, il est relégué en fosse... Seul le chef d'orchestre, Dominique Trottein, dépasse. Dommage.
Les décors - le loft de Molly, le bureau de Sam, le cabinet d'Oda Mae... - changent avec beaucoup de fluidité grâce à leur ingéniosité. Ils sont très réussis avec beaucoup de jeu de transparence et utilisent aussi pas mal la projection vidéo.
Au final, "Ghost" est un beau spectacle, très plaisant, mais néanmoins pas aussi réussi que "Chicago" l'année dernière ou "Grease" encore avant.

Informations pratiques

Horaires
Du 15 septembre 2019 au 21 juin 2020

×

    Lieu

    25 rue de Mogador
    75009 Paris 9

    Tarifs
    Catégorie 4 : 26.50 €
    Catégorie 3 : 39.50 €
    Catégorie 2 : 52.50 €
    Catégorie 1 : 66 €
    Carré Or : 79 €
    Carré Super Or : 89.50 €

    Site officiel
    stage-entertainment.fr

    Plus d'informations
    En octobre et novembre, du mercredi au vendredi à 20h, samedi à 16h et 20h30, dimanche à 16h.
    En décembre, du mardi au vendredi à 20h, samedi à 16h et 20h30, dimanche à 16h.
    De janvier à avril, du mercredi au dimanche.
    En mai et juin, du jeudi au dimanche.

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Réservez ou Privatisez
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche