Paul Mirabel à l'Olympia en décembre 2022 avec son spectacle Zèbre

Par Laura B. · Publié le 3 janvier 2022 à 10h33
Paul Mirabel présente enfin son premier one-man-show, "Zèbre". Le jeune et talentueux humoriste est à l'affiche de l'Olympia du 8 au 11 décembre 2022. Un spectacle très drôle par un artiste lunaire qui nous emmène dans son univers co(s)mique.

Après le Splendid, le théâtre des Mathurins et la Cigale, c'est à l'Olympia que se produit Paul Mirabel. L'humoriste est d'abord en tournée en 2022, avant d'être à l'affiche de la salle parisienne du 8 au 11 décembre 2022, avec Zèbre, son tout premier one-man-show.
Pour l'année prochaine, Paul Mirabel a d'ores et déjà prévu d'autres dates parisiennes. Il sera au Grand Rex du 14 au 17 mars 2023 pour les dernières de Zèbre.

Paul Mirabel fait partie de cette nouvelle génération d'humoristes très talentueux. Les Parisiens amateurs d'humour, de plateaux d'humoristes et de scènes ouvertes ont forcément déjà vu Paul Mirabel. En effet, le jeune humoriste écume ces scènes depuis un moment. On a notamment pu le voir au Paname Art Café, au Barbès Comedy Club, au Fridge et au Madame Safati.

Avec sa voix fluette et très posée, son look capillaire de "secrétaire qui s'appelle Chantal", Paul Mirabel nous a d'emblée tapé dans l'oeil. Contrairement à certains humoristes qui mitraillent des vannes, Paul Mirabel a un style plus posé, mais qui n'en est pour autant pas moins drôle. Loin de là. Un style qui rappelle un peu celui de Panayotis Pascot.

Zèbre est le premier spectacle de Paul Mirabel qui a commencé sa carrière d'humoriste il y a 2 ans à peine. En 2019, il remporte le grand prix du Festival d'Humour de Paris. Puis enchaîne les premières parties, de Fary et Roman Frayssinet. La même année, il intègre le Jamel Comedy Club.
Depuis septembre 2020, Paul Mirabel fait partie de l'équipe de "La Bande Originale", l'émission de Nagui sur France Inter, où il intervient régulièrement.

Paul Mirabel a d'abord rôdé Zèbre à La Petite Loge puis au théâtre du Marais, où il a rapidement affiché complet. Tout comme l'été dernier au Splendid et précédemment au théâtre des Mathurins.

Notre critique :

On était impatient de découvrir - enfin - sur scène Paul Mirabel qui distille déjà ses vannes sur France Inter.

Après nous avoir fait patienter en écoutant du rap - ça tranche avec le personnage - Paul Mirabel, attendu comme le messie par une salle comble, où se trouvent étonnamment bon nombre d'enfants, passe sa tête par le rideau noir. Et, après un noir, il apparait, tout de noir vêtu, coupe au carrée un peu plus égalisée, sur une scène entièrement noire. Point de décor pour cet humoriste qui monte, qui monte. Juste lui, son micro collé à sa bouche, et les lumières de la salle qui restent, en partie, allumées.

Vaccination et confinement sont d'abord au menu de ce premier seul en scène de l'humoriste qui cultive un style à part dans le paysage de l'humour français actuel. Un univers comique à part entière, simple, épuré, efficace, très plaisant.

Sur scène, Paul Mirabel parle lentement, d'une voix suave et posée. Il prend son temps et maîtrise l'art d'attendre pour dévoiler la chute de sa vanne, adoptant le bon tempo, le rythme adéquat. Au fil d'un spectacle bien construit, se succèdent de nombreuses références aux vannes précédentes. Paul Mirabel maîtrise aussi l'art du running gag sans jamais tomber dans l'excès.

Tout comme Nordine Ganso, humoriste avec qui Paul Mirabel a joué dans la série "Jeune & Golri" et qui assure certaines de ses premières parties, Mirabel joue de son image de doux tendre. Paul Mirabel rit de sa timidité, faisant preuve d'énormément d'autodérision sur son physique, ses goûts, sa "bizarrerie", son côté "victime fragile" : "Tu me vois courir, tu me connais pas, tu te dis : ce garçon a des problèmes psychomoteurs".

Distillant ses théories et réflexions personnelles au fur et à mesure et alors que le rythme du spectacle tombe un peu lors d'un sketch sur la corrida, il reprend de plus belle sur celui de la crêpe au sucre qui suit. Phoques, requins, girafes et marmottes sont également au programme, tout comme le zèbre qui donne son titre au spectacle.

Paul Mirabel, un drôle de zèbre qui fait déjà salle comble partout où il passe, risque de bien nous faire rire pendant les années à venir. C'est l'humoriste à ne pas perdre de vue. Ce premier one-man-show d'un haut niveau promet une belle carrière à suivre.

Spectacle vu en octobre 2021 au théâtre des Mathurins

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 8 décembre 2022 au 11 décembre 2022

×

    Lieu

    28 Boulevard des Capucines
    75009 Paris 9

    Tarifs
    26€ - 55€

    Site officiel
    www.olympiahall.com

    Plus d'informations
    Du jeudi au samedi à 20h.
    Dimanche à 18h.

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche