This page is not available in your language, please, choose yours

Ressacs au Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette : notre critique

Publié le 20 mars 2015 Par Maïlys C.
Ressacs au Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette : notre critique

Infos pratiques

Du... 17 mars 2015
Au... 29 mars 2015


73 Rue Mouffetard
75005 Paris 5

12 euros (tarif réduit 2)
14 euros (tarif réduit)
18 euros (tarif plein)
8 euros (tarif réduit 3)

Ressacs est un spectacle de la compagnie Gare Centrale joué au Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette du 17 au 29 mars 2015. Deux comédiens sont assis à une table et racontent une histoire avec de petites figurines et des accessoires fantaisistes : un couple, tout parfait tout beau, change subitement de situation, puis change à nouveau, dessinant par ses circonvolutions une tragi-comédie sociale. Une jolie réussite !

Agnès Limbos et Gregory Houben, venus de Belgique, sont deux comédiens un peu particuliers puisqu'ils ne bougent pas de leur table durant tout leur spectacle. Et pourtant - et c'est là tout l'art des marionnettes -, le public est immédiatement embarqué dans une histoire rocambolesque. Mélangeant l'anglais et la français, Ressacs est un spectacle universel sur la trajectoire que le capitalisme fait suivre aux Occidentaux. 

"Once upon a time, a couple" : ainsi commence chacune des aventures du couple. Tout d'abord, les voici bien habillés, bien logés, une voiture rouge garée devant leur maison pimpante. Mais catastrophe, ils ont tout perdu... Tout sauf leur chien ! Ils se retrouvent sur un bateau, sans rien à boire ni à manger, puis font naufrage. Et là, vraiment, ils n'ont plus rien du tout. Mais l'île sur laquelle ils ont échoué leur porte chance et ils s'y établissent en roi et reine. Leurs aventures continuent jusqu'à ce qu'ils perdent tout à nouveau, etc.

Les histoires s'imbriquent et dévoilent les mille détours que peut prendre le destin. Enfin, un destin de blanc de classe moyenne aux idées profiteuses et assez racistes... Les deux acteurs manipulent les figurines à l'image du capitalisme qui tire les ficelles des vies humaines. Leur toute-puissance maladroite est comique et on rit bien souvent de bon coeur : l'exploit est celui de garder un ton grave en pratiquant un humour redoutable et pince-sans-rire. Une sorte de fantaisie solennelle, irrésistible. 

De petites musiques mélancoliques ponctuent le spectacle : lui est à la trompette, elle joue d'un drôle d'instrument. Leurs accessoires sont des jouets, des décors bricolés, un tissu irisé figure la mer agitée, un dinosaure de 10 cm de haut écrase une voiture : Agnès Limbos collectionne les objets et les incorpore dans ses spectacles, faisant du théâtre un bric-à-brac merveilleux où naissent les histoires. C'est infiniment charmant et percutant. 

Informations pratiques : 

Ressacs 
Au Mouffetard, théâtre des arts de la marionnette
Du 17 au 29 mars 2015
Réservez au 01 84 79 44 44  
Tarifs : 18 € / 14 € / 12 € / 8 € 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement