L'appel de la pompe à feu

Hommage à Eric Satie.


Du 15 septembre au 31 octobre 2009, du mardi au samedi à 21h00
Tarif plein : 27 euros // tarif réduit : 20 euros // tarif jeune : 13 euros



Isolé de la musique moderne
Eric Satie... gymnopédies... Rêvait d'un art total pour le théâtre...
Avec musique et danse.
Il offrit à ses contemporains des trouvailles harmoniques.
Ravel
l'admirait...Debussy le jalousait.
Aujourd'hui...les milieux
artistiques français n'existent plus.
Comme Satie et Kandinsky...
Je veux abolir toute classification.
Toute hiérarchie qu'imposent les fonctionnaires et...
Leur triste regard sur l'Art !
Ils n'y entendent rien... ne comprennent rien !
Malheur à celui qui s'incarne et ne théorise point.
La référence absolue de ces déjections de la société...
Est ... l'ARGENT et ses LOIS DU MARKETING. Etant apolitique...
Je m'inscris dans la ligée des bauhausiens...
Qui sont...
Tristan
Tzara... Hans Arp...
Hans Richter... Franz Marc...
Paul Klee...
Kandinsky.
Kandisky et sa sonorité jaune.
Les sons ayant une correspondance avec les couleurs.
Dans la scénographie de la Pompe à Feu
J’oppose le bleu outremer aux oranges flamboyants...
D'où émane une
vibration colorée violente...
Evoquant ainsi ma sonorité intérieure.
Aujourd'hui règne la répression...
Et l'étouffement de toute vie culturelle authentique.
Avec la pompe à feu... Je réunis tous les arts.
Rends hommage à l'ange du bizarre...
Monsieur Eric Satie.



Mélanie B.
Dernière modification le 16 septembre 2009

Informations pratiques

Horaires
Du 15 septembre 2009 au 31 octobre 2009

×

    Lieu

    14 bis rue Saint-Isaure
    75018 Paris 18

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !