Une piètre imitation de la vie

La station Concordia était une base scientifique européenne située au coeur de l’Antarctique. Elle a disparu dans des circonstances mystérieuses.

L’objectif déclaré de Concordia était de percer le secret du lac subglaciaire de Vostok, dernier endroit inexploré sur Terre. Mais certains indices laissent penser que cette mission officielle en cachait une autre, et que Concordia était surtout une expérience linguistique secrète, baptisée «opération Langue des Dieux».

Une piètre imitation de la vie retrace, d’après des documents d’archives, certains faits marquants de la mission Concordia pendant toute la durée d’une nuit polaire, du coucher au lever du soleil.

Une piètre imitation de la vie a été écrit et créé à Porto en mai 2010, avec du mobilier IKEA et le vocabulaire de la méthode Assimil.

Dans sa version française, le spectacle est joué en Langue des Dieux, mais entièrement post-synchronisé en français. Le langage, le décor et les mouvements sont modulaires, composés d’un alphabet pauvre censé suffire à toutes les situations. Dans un non-lieu qui se veut la quintessence de tous les lieux, nos personnages s’efforcent de correspondre à leur propre modèle, marcher dans leurs traces, courir après leur vie dans l’espoir de parvenir à se représenter eux-mêmes.
C’est une espèce de purgatoire en forme de telenovela métaphysique, d’où seule l’émergence d’un SENS pourrait les délivrer.


Dernière modification le 21 mars 2012

Informations pratiques

Horaires
Du 2 mai 2012 au 6 mai 2012

×

    Lieu

    6, rue Marcellin Berthelot
    93100 Montreuil

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche