Comparution Immédiate II au théâtre du Rond Point, notre critique

Par Laura B. · Publié le 10 janvier 2020 à 16h19 · Mis à jour le 3 février 2020 à 11h11
Le théâtre du Rond Point programme, jusqu'au 2 février 2020, la pièce "Comparution Immédiate II" qui met en scène des propos d'individus jugés en comparution immédiate dans les tribunaux correctionnels de France. Un spectacle qui fait réfléchir sur ce qu'est la justice au pays des Droits de l'Homme.

Après les "Pompier(s)" accusés d'avoir abusé d'une jeune femme handicapée mentale en début de saison, le théâtre du Rond Point continue d'accueillir, en deuxième partie de saison, des pièces mettant en scène la justice.
En effet, le Rond Point programme, jusqu'au 2 février 2020, la pièce "Comparution Immédiate II", sous-titrée "une loterie nationale", un spectacle qui met en scène des paroles tenues en comparution immédiate dans un tribunal correctionnel.

Vu le succès obtenu par "Comparution Immédiate - une justice sociale ?" jouée en septembre et octobre 2017 au théâtre du Rond Point, l'auteure Dominique Simonnot (journaliste et écrivaine spécialiste des affaires judiciaires), le metteur en scène Michel Didym et l'interprète Bruno Ricci remettent ça en 2020, avec bien évidemment de nouvelles histoires tirées d'autres cas et d'autres affaires.

En comparution immédiate, les prévenus ont 15 minutes pour être jugés et éviter la détention ou la préventive. Dans cette nouvelle pièce, le comédien Bruno Ricci interprète de nouveaux propos recueillis lors d'audiences dans différents tribunaux correctionnels. Tour à tour prévenu, juge, avocat, greffier ou expert, il donne à voir et à entendre la justice ordinaire.

Notre critique :

La petite salle du théâtre du Rond-Point est pleine à craquer - comme les tribunaux français ! - pour la première.
"Comparution Immédiate II" donne à voir ce que peut être la justice en France. Accusée d'être trop lente en général, avec les comparutions immédiates elle peut s'avérer trop rapide, voire expéditive. C'est l'impression que nous donne ce spectacle qui tantôt nous fait rire, tantôt suscite colère ou indignation.
Seul sur scène, derrière la barre (devant ou au-dessus parfois !) et avec un marteau à portée de main, Bruno Ricci se glisse dans la peau de tous les protagonistes et il y arrive très bien. Car avant chaque nouvelle affaire, il explique le cas, qui s'exprime, sans oublier de décrire le tribunal.
Vol de garde-corps sur un toit, vol de 4 paires de chaussures, agressions, violences conjugales... Voilà ce qu'on peut retrouver en comparution immédiate. Bruno Ricci incarne tour à tour ces affaires et leur différents protagonistes, interprétant des excuses foireuses de prévenus ("Je la frappais, mais pas tous les jours" déclare un homme violent ou "Je voulais fêter mon anniversaire" assure un Gilet Jaune accusé d'avoir caillassé des policiers), des argument fallacieux d'avocats ("Toutes les personnes âgées ne sont pas vulnérables, regardez Jean d'Ormesson..."). Des mots entendus et recueillis dans les tribunaux entrecoupés par ce qu'on suppose être des écrits de détenus.
La mise en scène reste très sobre, sauf à la fin où Bruno Ricci s'emballe ou quand les dossiers pleuvent littéralement. De la musique ou du bruit l'accompagnent souvent (bruit de verrou, brouhaha de l'assistance....).
Un spectacle qu'on a autant aimé voir que les "Plaidoiries" de Richard Berry.

Pour découvrir ce qui se passe dans les tribunaux sans avoir à y mettre les pieds, assistez à "Comparution Immédiate II" au théâtre du Rond Point.

Informations pratiques

Horaires
Du 8 janvier 2020 au 2 février 2020

×

    Lieu

    2Bis Avenue Franklin Delano Roosevelt
    75008 Paris 8

    Accès
    Métro Franklin D.Roosevelt

    Tarifs
    31.90 €

    Site officiel
    www.theatredurondpoint.fr

    Plus d'informations
    Du mardi au samedi à 20h30.
    Dimanche à 15h30.

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche