Assume, Bordel ! au théâtre du Marais avec Pierre Palmade, notre critique

Par Laura B. · Publié le 31 août 2020 à 09h34 · Mis à jour le 31 août 2020 à 09h34
Cet été, Pierre Palmade est à l'affiche de la comédie qu'il a écrite "Assume, Bordel !". Il est sur la scène du théâtre du Marais, avec Benjamin Gauthier, du 5 août au 11 septembre 2020 dans une pièce drôle et dynamique qui sonne comme une autobiographie.

En cet été 2020, Pierre Palmade a fait son retour sur scène... Pas dans un one-man-show, mais dans une pièce de théâtre.
Il est à l'affiche d' "Assume, Bordel !", comédie qu'il a écrite, aux côtés de Benjamin Gauthier, comédien de la troupe à Palmade, au théâtre du Marais, du mercredi au vendredi à 20h, jusqu'au 11 septembre 2020.

En début d'année, l'humoriste avait fait son retour sur scène, notamment à l'Européen, avec un best-of de ses sketches. Des représentations en partie annulées pour cause de coronavirus.
Mais Pierre Palmade n'a pas dit son dernier mot, cet été 2020, il est de retour au théâtre, dans une pièce inédite.

Dans "Assume, Bordel !", Pierre et Benjamin, en couple depuis 3 ans, s'aiment d'un amour fou. 
Mais, tout devient prétexte à engueulades et chaque discussion termine en dispute. C'est devenu l'amour vache.
Le fond du problème ? Pierre n'assume pas d'être en couple avec un homme, il n'assume pas du tout son homosexualité.
Benjamin, militant convaincu de la cause gay, n'en peut plus de devoir se cacher. Les menaces et ultimatums arrivent.
Benjamin n'a plus qu'une envie, crier à Pierre : "Assume, Bordel !".

Pierre Palmade a toujours reconnu avoir mis longtemps à accepter son homosexualité. Il ne l'a pas aimé tout de suite et a finalement terminé par vivre en paix avec. Aujourd'hui, dans "Assume, Bordel !", il fait un méa culpa sous forme de spectacle.

Notre critique :

Le rideau s'ouvre sur un Pierre Palmade, immobile. Ce personnage mal à l'aise dans ses baskets, un peu gauche, c'est Pierre Mazer, un auteur de pièces de théâtre homosexuel - l'alter ego de Pierre Palmade que le comédien avait déjà interprété dans "Le Fils du comique", une pièce où il partageait déjà l'affiche avec Benjamin Gauthier.

Le sujet arrive très vite dans "Assume, Bordel !", comédie aux scènes très courtes et donc très rythmée : Pierre n'a toujours pas dit à ses parents qu'il était gay et vivait avec Benjamin. Ce gros point de discorde n'est pas le seul différend du couple : comme dans le triptyque "Ils s'aiment", Pierre et Benjamin sont en désaccord sur tout.
Et, comme "Ils s'aiment" - que Palmade a coécrit avec Muriel Robin  - "Assume, Bordel !" est une succession de sketchs, de scènes de la vie quotidienne d'un couple, qui abordent notamment les chats, la sexualité ou encore les enfants.

"Assume, Bordel !" est drôle, on y reconnaît bien l'écriture de Pierre Palmade, avec quelques répliques pas piquées des hannetons : "J'ai mis du temps à aimer la bite, excuse-moi", "Je suis trop vieux pour concevoir le mariage entre deux hommes, c'est bien, cette égalité de droits, mais moi non" ou encore ce plan à trois raconté en détails... Des phrases qui sortent de la bouche de Pierre Mazer mais qui sonnent comme ce que Pierre Palmade a enfin envie de crier au monde.

Comme son personnage, Palmade est enfin heureux et (presque) fier d'être homo, ce qu'il admet dans un monologue, à la fin, résonnant comme des aveux où Pierre Mazer - ou Palmade - balance ce qui est enfoui au fond de lui depuis 40 ans. 
"Assume, Bordel !", l'oeuvre libératrice - voire-même salvatrice - pour Palmade, de retour sur scène plus en forme que jamais.

.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 5 août 2020 au 11 septembre 2020

×

    Lieu

    37 rue Volta
    75003 Paris 3

    Accès
    Métro Temple

    Tarifs
    25.30 €

    Site officiel
    www.theatredumarais.fr

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche