1h22 Avant la Fin, la pièce de théâtre avec Kyan Khojandi à La Scala, notre critique

Par Laura B. · Publié le 7 février 2022 à 15h59
Kyan Khojandi est actuellement à l'affiche de la pièce "1h22 avant la fin". Dans cette comédie absurde, signée Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, jouée à La Scala jusqu'au 14 mai 2022, Kyan Khojandi donne la réplique à Eric Elmosnino et Adèle Simphal.

Après les représentations d'Une Bonne Soirée, son dernier one-man-show, au Casino de Paris en janvier dernier, c'est dans une nouvelle aventure que s'est lancé Kyan Khojandi. Celle du théâtre.
Le comédien est à l'affiche de la pièce 1h22 avant la fin, à La Scala, jusqu'au 14 mai 2022.

Après avoir écrit, mis en scène (et joué à ses débuts), pour le théâtre, Kyan Khojandi passe, à nouveau, de l'autre côté du rideau et des planches du théâtre, jouant dans une pièce dont il n'est ni auteur ni metteur en scène. En effet, 1h22 avant la fin est signée Matthieu Delaporte (co-auteur du Prénom et de Par le bout du nez) qui en assure également la mise en scène avec son complice de toujours, Alexandre de la Patellière.

1h22 avant la fin raconte l'histoire de Bertrand, qui a tout prévu. Son grand départ, organisé de longue date, arrive enfin. Mais un simple coup de sonnette va tout changer. Qui est cet inconnu qui le menace avec un pistolet ? Pas facile de mettre fin à ses jours quand on cherche à vous tuer.

Dans cette comédie, Kyan Khojandi donne la réplique à Eric Elmosnino (précédemment au théâtre Edouard VII dans Maman) et Adèle Simphal.

Notre critique :

Avec 1h22 avant la fin, Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière livrent une comédie délicieusement absurde, menée d’une main de maître par Kyan Khojandi et Eric Elmosnino.

Kyan Khojandi interprète Bertrand, un homme qui souhaite par-dessus tout mourir, et a déjà raté quelques tentatives. Un personnage, pour le moins attendrissant, qui vit dans un appartement immonde. "C’est moche, c’est tout marron" lui glissera le personnage mystérieux qu’incarne Eric Elmosnino. Un appartement aménagé, pour la pièce, dans un conteneur qui trône sur le plateau de La Scala.

Flingue à la main, Elmosnino tient en joug Kyan Khojandi presque du début à la fin. Un personnage étrange qui se dévoile peu à peu, dans cet appartement qui contient aussi des boules de pétanque d’intérieur, molles.

Le texte de Matthieu Delaporte est truffé de jeux de mots. L’auteur s'amuse beaucoup avec le double emploi des mots, leur sens propre et leur sens figuré. De nombreuses expressions sont ici prises au pied de la lettre.

L’absurdité de 1h22 avant la fin et ses personnages font quelque peu penser à En attendant Godot de Samuel Beckett. Cette absurdité sied très bien à Kyan Khojandi et à l’univers qu’il avait développé dans son dernier spectacle, Une Bonne Soirée.

Entre références à Hitler, Staline et Mao, citation de Gatsby le Magnifique, chansons de Dalida, Zazie, Barbara et de Juliette Armanet, l’univers d’1h22 avant la fin est si singulier. La pièce dispose aussi de sa propre bande-originale dont la qualité de l’enregistrement laisse croire que les musiciens jouent en live dans le théâtre.

Une pièce réussie même si le monologue d’Adèle Simphal, très bien joué, apparait un peu long et la fin bien moins dynamique que le reste de la pièce.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 27 janvier 2022 au 14 mai 2022

×

    Lieu

    13 Boulevard de Strasbourg
    75010 Paris 10

    Accès
    Strasbourg – Saint-Denis, lignes 4, 8, et 9 . Sortie 6, boulevard de Strasbourg
    Porte de Saint-Denis : Ligne 20 et 39

    Tarifs
    17€ - 64,7€

    Site officiel
    lascala-paris.com

    Plus d'informations
    Du jeudi au samedi à 21h.

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche