Coup de balai sur halloween

Halloween finalement, c'est un peu comme la Saint Valentin, on aime ou on aime pas, entre les deux, y'a pas !

Déduction faite de cette manichéenne légende d'octobre, me voilà lancée dans l'étude appronfondie de l'une et l'autre de ces tendances :
1) Qui aime et fait quoi ce jour là ?
2) Qui n'aime pas et fait quoi ce jour là ?

Aux prises avec mon implacable constatation, je scrute désormais l'agenda du tout Paris en quête d'indices...

Déjà cette année, Halloween c'est un vendredi, le 1er novembre un samedi : logique... et un point pour les anti-citrouilles parce qu'un jour férié qui tombe un samedi, ça n'est pas très fair play ! Je dirai même qu'on s'est carrément fait entuber une journée, désolée patron mais ça, c'est sacré !

Evénement pour certains, aberration pour d'autres, chaque camp organise sa mutinerie.
Nous voilà donc en plein dans le vif du sujet. Analyse du terrain :

1 /Où vont ceux qui aiment Halloween ?

au Worlp Place :
pour l'occasion, il se transforme en Manoir Hanté avec un open-bar pour les filles de 23h30 à 1h00, 20€ + conso pour les garçons.
Etant donné la configuration du lieu et si la déco est à l'image du flyer, alors ça peut être assez sympa de se perdre dans les recoins du Lobster Café.
Morgan aux platines (Paris & Saint Tropez) & Special Guest Hous, Hip Hop & Commercial Music.


au Wagg :
il reçoit sa Carwash bien aimée qui de son côté ne fait pas non plus les choses à moitié et rebaptise la soirée The funky thriller show.
L'entrée est à 12€ et un happy hour vous attend de 23h00 à minuit.
Au programme : Camille et Alec2Loisy pour un mix diabolique prêt à réveiller les morts.




au Seven Spirit :
un 31 tropical pour une Halloween Mix Party, la fête des citrouilles n'aura jamais aussi bien porté sa couleur. Tarif : 18€ + conso + pain beurre chocolat offert.
Dj FoXX, Dj SLaM et Dj MiKe seront aux commandes pour vous tenir en haleine jusqu'à l'aube.




au Djoon :
le resto-club branché du 13ème organise également sa soirée chapeau pointu turlututut avec D’Julz et Jef K.
Avec en prime, les tarifs les plus raisonnables du marché : 5 euros avant minuit puis 12 euros ensuite.





2 /Où vont ceux qui n'aiment pas Halloween ?

La Bellevilloise :
ULTRA.# presente Eyes Wide Loft pour tous ceux qui en auraient marre d'avoir l'air ridicule et d'être affublés comme des citrouilles... c'est rien de le dire !
C'est le rdv glam de cet halloween, une contre party qui à première vue, rassemble tous les ingrédients pour être réussie !
Musique écléctique, gratuit pour les filles avant minuit sinon 10€.



Le Concorde Atlantique :
la péniche qui fête Halloween un jour après Halloween, voilà qui annonce la couleur !
Orange ? Non nous sommes passés dans le camp des détracteurs là !
C'est la soirée où les princes charmants ne se transforment pas en crapauds, alléchant programme !! De surcoit : l'entrée est gratuite avant minuit, 10€ ensuite.




Quoi ? Impossible ! Vous n'allez pas me dire qu'à Paris, il n'y a que 6 soirées d'organisées un vendredi soir ?? C'est vrai, d'autant plus que durant mon enquête, j'ai repéré une autre école : ceux qui lui sont complètement indifférents, ils n'en parlent pas et par la force des choses, ils n'adhèrent pas à Halloween autant qu'ils n'y adhèrent pas pas, vous voyez ce que je veux dire ?

Nouvel axe :
3 /Où vont ceux qui n'en parlent pas ?

au Social Club :
Furie furieuse au Social et ambiance techno.
Qui mixe ce soir là ? Designer Drugs, Shadow Dancer, et les tricolores Dactylo et K.S.
Tarifs : 12 euros et gratuit pour les filles avant minuit. Il va falloir arriver tôt mesdesmoiselles.



au Java :
Useless ? Non rien à voir avec les fêtes des morts je vous dis, il s'agit simplement du nom de la soirée !
La première édition par ailleurs avait déjà fait un carton. J'ouvre les paris pour celle-ci et annonce le même prognostic.
Le tarif mettra tout le monde d'accord : 8 euros.



au Batofar :
Il posera sa Brique Rouge en compagnie de Hardfloor et David Duriez !
Une belle croisière musicale en perspective.
Tarif : 13 euros





Mes conclusions sur ce terrible débat intérieur :
ceux qui n'en parlent pas sont ceux qui ont été le plus privés de bonbons dans leur enfance, Halloween est une forme de trauma qu'il vaut désormais mieux oublier !
Ceux qui aiment Halloween cherchent forcément à amortir leur déguisement de l'année dernière, ou alors émoglobinaires sanguinaires c'est l'occasion pour eux de revendiquer au grand jour leur passion pour les cimetières.
Quant à ceux qui n'aiment pas Halloween et qui sortent quand même, ils ont simplement un très vilain esprit de contradiction !

Et alors, vous, vous êtes dans quel camp ?


Mélanie B.
Dernière modification le 29 octobre 2008

Informations pratiques

Mots-clé : halloween, paris, soirée
Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche