Covid : le Rex Club à Paris annonce sa réouverture le 23 septembre après 18 mois de fermeture

Par Caroline J. · Mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h35 · Publié le 29 juillet 2021 à 15h32
Après des mois de fermeture en raison de la crise sanitaire, le Rex Club annonce enfin sa réouverture. Rendez-vous le jeudi 23 septembre 2021 pour danser à nouveau dans cet antre de la musique électro à Paris.

Certains événements sont à ne pas manquer. La réouverture du mythique Rex Club à Paris en fait partie. Il faut dire que le célèbre club, niché dans le 2e arrondissement de la capitale, garde ses portes closes depuis bientôt 18 mois, soit depuis le début de la crise sanitaire en France. Rendez-vous donc dès le jeudi 23 septembre 2021 pour retrouver ce lieu légendaire de la nuit parisienne.

Le club a officiellement partagé cette bonne nouvelle sur ses réseaux sociaux. « C’est peu dire comme on attend ce moment. Des mois que nous l’imaginons, maintenant, il a une date. Il vous restera peut-être un peu de sable dans les chaussures et de sel dans les cheveux mais on sera tellement content de vous voir. Nous avons hâte et on espère que vous aussi. Rendez-vous le 23 septembre. » a écrit le Rex Club.

 

On espère que le variant Delta ne viendra pas tout gâcher. Depuis plusieurs semaines maintenant, la France fait en effet face à une hausse du nombre de nouveaux cas de covid-19 liés au variant indien. Et depuis la réouverture des clubs – le 9 juillet dernier – plusieurs clusters ont malheureusement été identifiés dans des discothèques situées dans les Vosges, à Bordeaux ou encore à Lille, et, ce malgré un protocole sanitaire très strict.

Depuis, les boîtes de nuit sont pointées du doigt par certains experts, comme Jean-François Delfraissy. Le 23 juillet dernier, devant la commission des lois du Sénat, le président du Conseil scientifique n’a pas caché son inquiétude : "On sait où l'on se contamine. Le pic aux Pays-Bas et en Allemagne du Nord, c'est lié aux boîtes de nuit. Les clusters sont venus de là". 

Même avis pour Rémi Salomon, président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP. « Il faut éviter les endroits où l’on se contamine le plus », comme les discothèques, a-t-il estimé, « car le vaccin qui protège bien contre les formes graves n’empêche pas les contaminations » a-t-il déclaré ce 29 juillet sur France Info.

Refermer les clubs, c’est le choix qu’ont fait certains pays à l'étranger, comme les Pays-Bas. Même sort pour les discothèques en Catalogne.

Informations pratiques

Lieu

5 Boulevard Poissonnière
75002 Paris 2

Accès
M° Bonne Nouvelle

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche