This page is not available in your language, please, choose yours

Pagodes et dragons, exotisme et fantaisie dans l'europe rococo

Publié le 1 janvier 2008
Pagodes et Dragons, Exotisme et Fantaisie dans l'Europe Rococo

Infos pratiques

Du... 23 février 2007
Au... 24 juin 2007


7, avenue Velasquez
75008 Paris 8

Cette exposition rassemble un choix emblématique de 150 œuvres et objets inspirés par la Chine et d’autres pays d’Extrême-Orient. Les techniques les plus diverses (tapisseries, faïences, porcelaines, peinture, orfèvrerie) témoignent de la beauté et de la fantaisie de l’époque rococo (vers 1690-vers 1770). Un audiovisuel replace cette mode dans son contexte architectural et paysagé, et le catalogue, véritable somme sur le sujet, rassemble les contributions des meilleurs spécialistes européens.



L’Europe n’a pas attendu le XVIIIe siècle pour découvrir l’Extrême-Orient et ses arts. Soieries, laques et porcelaines étaient importées en grand nombre depuis le XVIe siècle. À cette époque, aller d’Europe en Extrême-Orient était une aventure extraordinaire.

Les récits de ceux qui revenaient étaient accueillis avec émerveillement.

Mais la réaction des Européens devant l’Extrême-Orient a varié au cours des époques. Au XVIIe siècle, on a cherché à produire des objets susceptibles de rivaliser avec ceux que l’on importait : politique commerciale d’États anxieux de voir leurs réserves de monnaie refluer vers des contrées lointaines. C’est ainsi que les vernisseurs ont mis au point des procédés permettant d’obtenir des objets comparables aux laques, jusqu’à ce que la découverte de kaolin en Saxe permette enfin de produire une porcelaine présentant les mêmes qualités que celles de Chine et du Japon.

Au début du XVIIIe siècle les oeuvres venues d’Orient stimulent l’imagination des artistes et des artisans occidentaux. Il en résulte des créations originales ; l’exotisme est maintenant le support des rêves et des craintes qui hantent l’esprit du monde chrétien.

Jusqu’à la fin du XVIIe siècle, l’Antiquité classique qui avait servi de référence aux créateurs, écrivains aussi bien que peintres et sculpteurs. Voici qu’un univers reculé, non plus dans le temps, mais dans l’espace, prend la relève. Des Chinois de fantaisie s’installent sur les tables et les consoles ; leurs silhouettes bizarres décorent la panse des vases, leurs cérémonies et leurs habits sont reproduits sur des tapisseries ou des décors peints ; bonbonnières et pommeaux de canne prennent la forme de Chinois. Des pavillons chinois s’élèvent dans les jardins, des Chinois dansent sur les scènes d’opéra. C’est le règne des « pagodes », mot qu’il faut entendre dans le sens de petite sculpture représentant une figure un peu grotesque d’inspiration chinoise.

Cet Orient de fantaisie, peuplé d’Occidentaux revêtus d’étranges costumes réputés chinois et japonais, se présente tantôt comme un monde de pure bizarrerie, où règne l’extravagance et l’absurde, tantôt comme un monde idéal, à l’abri des vices et des violences qui déchirent l’Europe. Le premier aspect a prédominé pendant la première moitié du siècle ; le second a pris le pas après 1750. Avec les Encyclopédistes, la sagesse et la tolérance des Chinois sont alors vantées, en opposition avec la superstition, le fanatisme et la brutalité des Occidentaux. Cette mode a duré jusque dans les années 1770. C’est à cette époque de légèreté et de fantaisie qu’il convient de réserver le nom de chinoiserie. Mais derrière la futilité des bibelots et des décors se cachent des préoccupations tout à fait sérieuses. À l’inquiétude d’une Europe qui s’est rendu compte qu’elle n’était, ni le centre du monde, ni le seul modèle de civilisation, les chinoiseries apportent une réponse facétieuse, avant que se lèvent les orages romantiques.

Infos pratiques:

Ouverture tous les jours sauf le lundi et les jours fériés de 10h à 18h.



Autres tarifs:

Pour les 14-25 ans: 3,50€

Gratuit en dessous de 14 ans
7 euros TR:5,50 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement