This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Degas et le nu au Musée d’Orsay

Publié le 8 avril 2012 Par Marine S.
degas

Infos pratiques


62 rue de Lille
75007 Paris 7

6.50 euros (Tarif réduit)
9 euros

Pour la toute première fois depuis plus de 20 ans, une exposition est entièrement consacrée à Edgar Degas, grand impressionniste français. Jusqu’au 1er juillet, le Musée d’Orsay expose les plus grands nus du peintre, pour un résultat des plus agréables.

Edgar Degas, nous le connaissons tous, mais principalement grâce à ses ballerines qui sont devenues, au cours de sa vie, sa grande spécialité, et le sujet favori de ses nombreux admirateurs. Dans Degas et le nu au Musée d'Orsay, on découvre que peindre le nu fit partie de ses principales préoccupations, et ce, tout au long de sa vie. Si on ne le sait que très peu, c’est bien parce que la notoriété de ses danseuses en est venue à éclipser le reste. Le Musée d’Orsay revient ainsi sur ce sujet qui lui tenait à cœur, des baigneuses aux prostitués, en passant par ses sculptures saisissantes…

« Représenter le corps dans toute sa vérité » : tel fut le désir profond de Degas, que nous découvrons sous un nouveau jour grâce à cette exposition à la scénographie judicieuse. Chronologiquement, vous passerez de salle en salle, suivant ainsi le développement artistique de Degas. L’homme qui se voulait un peintre historique, comme ses modèles Goya ou Delacroix, découvrira le nu à l’école, où la discipline faisait partie de l’instruction. Vous entrerez, ainsi, par la salle exposant ses premières études académiques de nus.

Si l’aspect général peut sembler redondant, il y a cependant quelques petites perles à savourer…  La représentation grossière des prostitués, grasse et laide, en contradiction avec les mollets fins et menus de ses amies… On a aimé les tableaux de Gauguin et de Toulouse-Lautrec, prouvant l’influence de l’artiste sur ses successeurs (dont La Rousse de Toulouse-Lautrec).

On a aimé ses baigneuses qui semblent sentir l’eau de Cologne (coup de cœur, bien sûr, pour la Jeune femme s’essuyant la nuque, après le bain). On a apprécié ses sculptures du Tub, que la scénographie met extrêmement bien en valeur, nous permettant de les regarder sous toutes les coutures. Nous avons été surpris par sa petite danseuse mythique dévêtue... que vous pourrez admirer habillée de son traditionnel tutu, au 5ème étage du Musée.  

Infos pratiques :

Degas et le nu, jusqu’au 1er juillet 2012 au Musée d’Orsay

Horaires : de 9h30 à 18h du mardi au dimanche, jusqu’à 21h45 le jeudi.

Tarifs : de 6€50 à 9€

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement