This page is not available in your language, please, choose yours

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime, au musée des Lettres et des Manuscrits

Publié le 29 août 2014 Par Maïlys C.
musée des Lettres et des Manuscrits

Infos pratiques

Du... 16 septembre 2014
Au... 15 février 2015


222 Boulevard Saint-Germain
75007 Paris 7

5 euros (tarif réduit)
7 euros (tarif plein)

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime, un titre interpellant pour une exposition très prometteuse consacrée aux correspondances amoureuses, à retrouver au musée des Lettres et des Manuscrits, du 16 septembre 2014 au 15 février 2015 !

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime, s'il y a un domaine intime qui nous intéresse chez les autres, c'est bien le coeur. En une des magazines people, dans les conversations à potins, dans les biographies de grands hommes, les relations amoureuses passionnent autant ceux qu'elles concernent que les autres...

Le musée des Lettres et des Manuscrits propose de découvrir, à travers des lettres ou des écrits romancés, les plus jolies histoires d'amour de Musset, Apollinaire, Cocteau, Géricault, Piaf, Flaubert, Puccini, Guitry, Stendhal... Ils ont écrit à leurs époux, à des amants absents, à des amours secrets, et ce toujours avec verve et passion. Et nous pouvons ici, le temps d'une visite, pénétrer leur coeur.

Artistes, écrivains, chanteurs, comédiens, tous ont ce point commun d'avoir aimé, et de l'avoir dit. Et, bien souvent, si bien dit... L'exposition se déroule du 16 septembre 2014 au 15 février 2015, juste le temps de réfléchir à la merveilleuse lettre que vous écrirez à votre promis(e) le 14 février prochain ! 

En attendant, et pour vous mettre en appétit, (re)découvrez l'un des plus beaux poèmes d'amour qui soit : Les yeux d'Elsa, de Louis Aragon :

Les Yeux d'Elsa


Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L'enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

J'ai retiré ce radium de la pechblende
Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa

Informations pratiques :

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime
Au musée des Lettres et des Manuscrits, 222 boulevard Saint-Germain, Paris 7ème
Du 16 septembre 2014 au 15 février 2015
Tarifs : entre 5 et 7 euros 
Du mardi au dimanche, de 10h à 19h 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement