This page is not available in your language, please, choose yours

La Kiss Room by Mathias Kiss débarque à Paris pour 1000 nuits

Publié le 8 novembre 2013 Par Caroline J.
La Kiss Room by Mathias Kiss débarque à Paris pour 1000 nuits

Infos pratiques

Du... 13 novembre 2013
Au... 18 novembre 2016


78 Rue Vieille du Temple
75004 Paris 4

750 euros (La Nuit)

Il y avait le Love Hotel. Il faudra désormais compter sur la Kiss Room. Imaginé par l'artiste Mathias Kiss, cette installation éphémère est à découvrir dans le 3e arrondissement de la capitale, du 13 novembre 2013 au 18 novembre 2016, pour 1000 nuits seulement !

Voilà un endroit dont vous risquez d’entendre parler dans les jours à venir… Et pour cause, la Kiss Room est une installation « à vivre » imaginée et conçue par l’artiste franco-Hongrois Mathias Kiss.

Ici, les plus curieux pourront y venir le temps d’une nuit, seul ou à deux.

Mais attention, cette chambre éphémère, à découvrir pour 1000 nuits seulement, du 13 novembre 2013 au 18 novembre 2016, vous réserve une incroyable et magnifique surprise : 1000 miroirs sont ainsi disposés sur les murs et le plafond, offrant 1000 reflets possibles.

Nichée juste derrière le Café de la Perle, la Kiss Room n’offre que le strict minimum avec toutefois un minibar avec champagne Ruinart.

Notez aussi que cet espace de 12m² est totalement isolé du bruit extérieur. De plus, l’artiste vous propose une bande son créée par Nicolas Godin du groupe Air.

Conçue par con créateur comme une véritable expérience à vivre, la Kiss Room risque fort de susciter la curiosité pour les couples d’une part, mais aussi pour les amateurs d’art contemporain qui s’extasieront très certainement devant les 1000 miroirs.

Pour découvrir cette pièce éphémère, il vous faudra toute de même débourser la somme de 750 € !

Infos pratiques :
La Kiss Room
78, rue Vieille du Temple, 75003 Paris
Tél. : 01 42 72 69 93
Du 13 novembre 2013 au 18 novembre 2016
Page Facebook Officielle

Vous pouvez réserver la nuit de votre choix sur l’éphéméride du site internet (seules les nuits encore disponibles restent affichées).

Source : telegraph.co.uk

Crédit photo : David Zagdoun

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement