This page is not available in your language, please, choose yours

Hôtel de Ville

Hotel de Ville

Catégorie : > Bars et Cafés

Depuis, 1357, l’Hôtel de ville de Paris héberge les institutions municipales de la ville de Paris. Outre ses particularités architecturales, il abrite très régulièrement dans ses salons ou sur le parvis, de nombreuses manifestations culturelles : expositions, événements sportives, concerts…

Elle se situe à l’endroit exact de l’actuelle esplanade de l’Hôtel de Ville. Cette place abritait la « Maison aux Piliers » qui dès 1357 devint le siège de la municipalité parisienne et de l’administration de la ville. La foule avait l’habitude de se réunir sur cette place, pour assister à des fêtes telles que les victoires, les traités de paix ou les feux de la St Jean.
C’était aussi en son centre que les pires sentences et exécutions capitales étaient pratiquées. Jusqu’en 1830, on pouvait assister aux pendaisons, décapitations, mutilations et autres supplices mortels. En 1610, Ravaillac l’assassin d’Henri IV y fut écartelé.
Cette place donna son nom à une spécificité nationale et dont le droit est largement défendu encore aujourd’hui : la grève.

Comme le quartier était très animé et habité, les ouvriers à la recherche d’un travail avaient l’habitude de se réunir sur la place, attendant quelques propositions. Donc « être en grève », c’était être en attente d’un emploi, mais avec les évolutions de la langue, cela est devenu un contre sens. Un arrêt de travail temporaire et concerté pour manifester un mécontentement précis.

La place de Grève devenue piétonne en 1982 est restée un endroit de regroupement populaire. La Mairie y installe ainsi de nombreuses animations lors d’évènements auxquels elle participe. Ainsi elle se transforme en plage et terrain de volley lors de " Paris Plages ", en patinoire l'hiver et en bar extérieur avec écran géant pour la retransmission des grandes manifestations sportives.

L’HOTEL DE VILLE.
C’est en 1246, que Saint Louis créa la première municipalité. Les bourgeois de Paris élisaient des échevins qui les représentaient auprès du Roi. Comme à l’époque le commerce se faisait principalement par bateau, leur chef, était un représentant de la corporation des marchands de l'eau, la plus puissante. Ainsi leur sceau a été adopté pour représenter les armoiries de la ville de Paris. Y figure un bateau et la devise " fluctuat nec mergitur ", qui signifie "flotte et ne sombrepas".

C'est en 1357 qu'Etienne Marcel, prévôt des marchands, achète une maison donnant sur la place de Grève. La "Maison aux piliers" qui accueille les institutions de la ville, est remplacée par un somptueux palais italien au 16ème siècle, sous l’égide de François Ier. Celui-ci brûla totalement lors de la Commune de Paris en 1871. Il fut reconstruit dans son style d’origine Néo-Renaissance entre 1874 et 1882, pour représenter la République en place. Les architectes Ballu et Deperthes ont placé dans les 107 niches qui ornent sa façade, des sculptures représentant de célèbres Parisiens et les grandes villes de France.

L’intérieur marqué par le style IIIème République est chargé en arcades, dorures, boiseries et offre une profusion de marbres.
L’ensemble du bâtiment se décompose en plusieurs salles et salons. Tous fastueux et décorés par de nombreux artistes, ils témoignent de l’importance que la ville voulait donner à son symbole républicain.
Les 66 000m2 de superficie se découpent en plus de 600 salles qui sont occupées par les principaux services de la Ville, dont la salle du Conseil où sont prises toutes les décisions importantes pour la vie des Parisiens. Un espace est dédié à des expositions temporaires gratuites qui ont généralement pour thème principal, la ville. Une halte-crèche a été installée dans les appartements du Maire de Paris. Les 600m2 sont principalement réservés aux enfants des agents de la ville, mais ils accueillent aussi ceux du quartier selon les procédures classiques d’admission.

Infos pratiques

Hôtel de Ville
Place de l'Hôtel de ville
75004 Paris 4
08 20 00 75 75

Commentaires

Soyez le premier à réagir !