This page is not available in your language, please, choose yours

Legend : critique et bande-annonce

Publié le 4 janvier 2016 Par Charles A.
Legend

Infos pratiques

Du... 20 janvier 2016
Au... 20 février 2016

Legend, en salles le 20 janvier 2016, est un film de Brian Helgeland traitant de l'histoire vraie des jumeaux Kray : deux célèbres gangsters du Royaume-Uni.

Legend, au cinéma le 20 janvier 2016, marque le retour de Brian Helgeland derrière la caméra. Il est vrai que le réalisateur est davantage connu pour son oeuvre de scénariste ; on lui doit notamment les scénarios de Payback, L.A Confidential ou encore Mystic River. Brian Helgeland a déjà quatre long-métrages à son actif ; avec Legend, il signe son grand retour après deux années d'absence. 

Legend

Synopsis : Londres, les années 60. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale anglaise. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

Tom Hardy offre dans le film une grande performance d'acteur puisqu'il incarne chacun des jumeaux Kray. Les années 60 ont été marquées par leur actes de violences. Ils sont finalement arrêtés en 1969 et condamnés à 30 de prisons : il décèderont entre 1995 et 2000.

Legend

Depuis le début, Brian Helgeland désirait un seul acteur pour incarner les deux personnages parce que convaincu que la relation fraternelle n'en serait que plus crédible et plus intense. Afin de dédoubler l'acteur, la technique du split screen a été usitée ; un effet consistant à diviser l'image en deux. D'autre part, l'équipe du film a été amenée à incruster le visage de Tom Hardy sur le corps d'une doublure.

Tom Hardy tient parfaitement son double-rôle, passant avec aisance du truand playboy au truand sociopathe. En altérant un peu le timbre de sa voix et en déformant ses traits, l'acteur campe un Ronnie Kray très comique : entre paranoïa, crises de violence et besoin permanent d'affection. Le jeu de Tom Hardy se fait plus subtil lorsqu'il s'agit d'interpréter Reggie Kray ; gangster aux manières de gentleman. 

Si une bonne partie du film repose sur ce jeu de miroir, c'est en définitive Frances Shea (Emily Browning) qui se révèle être le point focal de l'intrigue. Se renseigner sur les jumeaux Kray fut assez facile pour le réalisateur tandis que débusquer des informations sur la femme de Reggie releva de la gageure. De nombreuses personnes furent interrogées mais rien n'en ressortit ; sinon que Frances Shea était "jolie et réservée". Mais Brian Helgeland rencontra un jour Chris Lambrianou, un ancien associé des jumeaux Kray, qui lui expliqua qu'elle était la raison pour laquelle tout le gang était allé en prison.

On comprend mieux l'attention toute particulière accordée à la romance qu'elle entretenait avec Reggie, au point d'occulter parfois le principal sujet du film : la grandeur et la décadence du clan Kray. Si Frances Shea a un rôle indéniable à jouer dans cette histoire, les déboires qu'elle vit avec Reggie font perdre de sa vivacité à l'oeuvre (qui commence pourtant sur les chapeaux de roues). Tentant pendant tout le film de canaliser les sombres penchants de son époux, elle sera finalement la raison pour laquelle Reggie abandonnera ses oripeaux de gangster.   

En définitive, Legend est une oeuvre percutante qui mélange biopic, film noir et romance acide. Le résultat est d'autant plus appréciable que le temps de tournage (35 jours) et le budget (25 millions de dollars) étaient restreints. Le film s'intitule Legend car le réalisateur a un jour découvert une photo au cours de ses cherches sur les jumeaux : sur le corbillard de Reggie Kray, des oeillets avaient été disposés pour former ce mot. 

Bande-annonce : 

Infos pratiques : 
Legend
En salles le 20 janvier 2016
Séances

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement