This page is not available in your language, please, choose yours

Dragon ball au cinéma : l'erreur du siècle?

Publié le 2 septembre 2008

Le on ne peut plus cultissime manga d'Akira Toriyama sortira le 9 avril au cinéma, avec Justin Chatwin dans le rôle de Son Goku et Chow Yun-Fat dans celui de Tortue Géniale. Un autre projet avait déjà été annulé, mais le film doit finalement voir le jour... hélas?

Dragon Ball (et Dragon Ball Z), c'est 42 tomes qui se sont vendus à plus d'un quart de milliard d'exemplaires à travers le monde, des centaines d'épisodes suivis par tous les gamins (de sexe masculin principalement certes) que nous étions, des jeux vidéos sur SNES à triturer après l'école, des cartes à jouer inutiles qui nous ruinaient de nos 10 francs hebdomadaires...

Alors vous comprenez que quand on nous apprend qu'une part de notre jeunesse va être mise à l'écran, on est d'abord fasciné, mais cette fascination positive laisse vite place à un autre type de fascination quand on découvre quelques images. Oui, c'est ce type de fascination qui nous fait pleurer : mais pourquoi ? Pourquoi un tel massacre ? Est-ce un coup monté des Etats-Unis pour détruire une partie de l'héritage, puérile d'accord, japonais ? Est-ce une volonté de réhabiliter la couleur orange après la descente de Bayrou ? Non ? Bien alors pourquoi ?

Goku n'est plus un petit môme naïf mais un grand garçon qui porte du vintage, ce n'est pas grave. L'histoire sera remaniée, bon d'accord. La décoloration et le brushing des cheveux prenaient trop de temps, à la limite. Mais qu'en est-il des costumes hideux, des décors hideux, de l'atmosphère vide et lourde qui entoure chacune de ses images ?

Certains veulent tout de même laisser une chance à ce blockbuster (qui à mon humble avis n'est là que pour nous voler nos petites coupures), prétextant par exemple que les effets spéciaux n'ont pas encore été ajoutés. Bien sûr, je n'y avais pas pensé, l'histoire du cinéma nous démontre que ce sont les effets spéciaux qui permettent de créer des chefs-d'oeuvre... C'est d'ailleurs pour cette raison que le trailer ne sera diffusé qu'à partir du 17 octobre. Attendons de voir ça...


Synopsis : Un jeune garçon nommé Goku, suivant les dernières volontés de son grand-père mourant, se met en tête de trouver le grand Maître Tortue Géniale. Celui-ci l'entraîne pour faire face à Piccolo. Goku doit rassembler les sept boules de cristal avant ce dernier pour l'empêcher de les utiliser pour conquérir le Monde.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

7 commentaires

  • Avatar de trouille

    trouille le 04/09/08 à 20h29

    dégouté de voir une telle daube, doublée d'une vrai tristesse de voir un monument de mjeunesse saccagée ...mais bon, bisness is bisness

  • Avatar de jose92

    jose92 le 04/09/08 à 18h23

    J'attends de voir le résultat...a mon avis ca ne va etre aussi bien que le dessin animé...

  • Avatar de misstercycliste

    misstercycliste le 03/09/08 à 12h10

    film a voir pour decouvrir comment va etre le changement de héros tel san goku de bd au ciné ...

  • Avatar de Khaan

    Khaan le 03/09/08 à 12h06

    LOL, j'attends de voir des Kameha de Chow Yu Fat ^^ ça va être jovial

  • Avatar de Akenshins

    Akenshins le 03/09/08 à 10h29

    Il y a de l'espoir !!! Même si ce n'est pas l'adaptation d'un manga, le cultissime STORMRIDERS (un peu du même genre que DBZ) était très bien reussi !
    Et puis ce n'est pas comme si les fans de la série n'avaient pas été décu depuis longtemps : Pour moi la saga DBZ s'arrete après Cell et Freezer ! La suitte (Booboo, GT, etc.) c'est du bullshit :)

  • Avatar de lippe

    lippe le 03/09/08 à 10h08

    Un film à réaliser à notre époque coute cher et on trouve le moyen de réaliser des "betises" de cette envergure.

  • Avatar de Khaan

    Khaan le 02/09/08 à 18h22

    Les fans seront forcément déçu (impossible de retranscrire ces scènes d'action au cinéma), les non fans n'iront pas le voir.
    C'est quand même mal barré quoi qu'il arrive !

L'AGENDA

Annoncez votre événement