This page is not available in your language, please, choose yours

Soderbergh et sa call-girl

Publié le 17 octobre 2008 Par Paul-gauthier A.

Le réalisateur tourne actuellement son nouveau film…

Steven Soderbergh est capable du meilleur (Erin Brockowitch, Ocean's eleven) et du pire (Full Frontal, Solaris, les autres Ocean's…). Espérons alors que son futur long-métrage relève de la première catégorie.


Intitulé The Girfriend Experience, ce film raconte les expériences et la vie d'une call-girl. Comme l'américain n'est pas du genre à faire les choses à moitié, il a fait appel à Sasha Grey pour interpréter le rôle principal.
Pour ceux qui ne connaisse pas Sasha Grey (oui, oui, ne faites pas semblant), celle-ci s'est illustrée dans bon nombre de films dits pour adultes… appelés plus communément des pornos. Et oui, la belle n'a beau cumuler qu'une vingtaine de printemps, elle accuse déjà plus de 130 films à son actif et huit trophées ont récompensé ses prestations dont on ne doute pas une seconde qu'elles soient criantes de vérité. Une santé de fer et du talent à revendre on vous dit.

Soderbergh a pu nous montrer par le passé qu'il avait le sens de la provocation et que le sexe lui allait plûtôt bien (Sexe, mensonge et vidéo, Palme d'or à Cannes). On ne doute pas une seconde que le résultat sera à la hauteur des espérances (que beaucoup placeront bien haut à mon avis) et que le tapage médiatique que suscite déjà son héroïne servira une œuvre qui pourrait certainement s'en passer, c'est évident !




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de jose92

    jose92 le 19/10/08 à 08h34

    J'aime bien Soderbergh mais c'est vrai que dernièrement les Ocean's ne font pas de recette ...
    Le sujet à l'air intéressent maintenant faut voir la suite,j'attend le résultat...

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 18/10/08 à 18h50

    On peut excuser beaucoup de dérapages à ce réalisateur, à condition que le professionnalisme dont il a fait preuve jusqu'à présent, ne disparaîsse pas sous les lumières médiatiques.

L'AGENDA

Annoncez votre événement