This page is not available in your language, please, choose yours

Electrons libres - projections

Publié le 13 juin 2009 Par Paul-gauthier A.
Häxan (La Sorcellerie à travers les âges)

Infos pratiques


Pyramide - Cour Napoléon
75001 Paris 1

Premièrement : planter le décor. Festival Agora. Festival quoi? Inspiré par l'œuvre de Berio et par l'esprit de Borges, Agora 2009 prend la forme d'une rencontre transdisciplinaire inédite autour de la notion de complexité dans les arts et la science. Dans le scénario d'Agora, chaque soirée possède une identité singulière : telle lecture musicale de quatre « peintures noires » de Goya, une première collaboration avec l'Orchestre de Paris où l'orchestration s'apparente à la chimie du goût, un « projective opera » réunissant le compositeur Hèctor Parra, le plasticien anglais Matthew Ritchie et la physicienne Lisa Randall...
Hummm compliqué? Vous en voulez encore? Il suffit de demander car le Festival Agora a plus d'un tour dans son sac et l'un d'un n'est autre que le programme "électrons libres".
Ce programme un rien complexe pour les plus novices d'entre nous, vise à confronter les matières sonores et visuelles pour dégager des énergies nouvelles. Pour se faire, Mauro Lanza met en place un dispositif permettant de relier directement la structure musicale à la structure du film par le biais d'un logiciel capable de capter les données issues de l'image et de les traiter en temps réel afin d'engendrer une partition électronique.

Afin de mieux comprendre tout cela, il vous est proposé de visionner un film muet de Benjamin Christensen, Häxan (La Sorcellerie à travers les âges), avec aux manettes de la création musicale, le désormais fameux Mauro Lanza.
A quoi devons-nous nous attendre? A un mélange hétéroclite de reconstitutions historiques et de séquences à l'imagination débridée, le film Häxan se présente à la fois comme une enquête documentaire sur l’idéologie du XVe siècle et un pamphlet contre l'obscurantisme et les superstitions, dans une esthétique proche de Goya et de Rodolphe Bresdin, graveur et maître d’Odilon Redon.

Mais qui est vraiment celui qui fait ainsi chauffer nos méninges? Né à Venise en 1975, Mauro Lanza est régulièrement associé aux recherches de l’Ircam dans les domaines de la synthèse par modèles physiques et de la composition assistée par ordinateur.

Voilà, si vous désirez vivre une expérience atypique et certainement très intéressante, n'hésitez pas à aller faire un tour au Louvre où deux projections exceptionnelles vous donnent rendez-vous.

Projections : vendredi 12 juin à 20h30 ou dimanche 14 juin à 16h

(source : www.louvre.fr)



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 15/06/09 à 16h34

    Evènement passé !!

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 15/06/09 à 15h13

    Ce mélange de genres éveille la curiosité, il semble rendre les domaines artistiques encore plus vivants, un évènement à suivre de plus près.

L'AGENDA

Annoncez votre événement