This page is not available in your language, please, choose yours

18 jours : le film de la semaine

Publié le 7 septembre 2011 Par Mélanie B.

Parmi les sorties ciné de la semaine, la rédaction a sélectionné et recommande 18 jours, un film égyptien qui revient sur la révolution arabe de l'hiver dernier.

18 jours se sont 10 courts métrages qui reviennent sur les événements qui se sont déroulés en début d'année en Egypte ;

10 réalisateurs qui offrent leur propre perception des événements. Chacun d'eux témoigne d'un aspect, d'une vision, à travers des yeux, des personnages, des horizons différents de ce printemps arabe. Parfois dramatiques, parfois héroïques et quelques fois plus humoristiques, ces historiettes nous dévoilent la dureté de ces événements : la violence des manifestations, la colère de la population, parfois même l'incompréhension face à ces manifestations.

Entre le documentaire et le roman 18 jours n'est pas pour autant un film larmoyant. Il nous restitue ce que notre rendez-vous cathodique quotidien aurait omis de nous dévoiler : l'énergie de ces acteurs du changement mais aussi leur bravoure et leur volonté. Un régime bancale et autoritaire, une volonté de s'en défaire, un besoin viscéral de renouveau. Des vies humaines qui se battent coûte que coûte et contre tous, sans arme ni armée, au péril de leur vie dans une guerre populaire contre le gouvernement d'Hosni Moubarak.

Ces 18 jours sont essentiels, comme un signal d'alarme qui nous rappelle qu'à quelques lieux d'ici la démocratie est un luxe dispendieux. Ces événements récents ne sont que le début vers un nouveau départ que l'on peut encore penser très illusoire quand on apprend qu'aujourd'hui encore, un jeune homme s'est fait arrêté pour avoir tenu des propos controversés sur sa page facebook concernant le rôle joué par l'armée pendant le Printemps arabe.

Aller voir 18 jours, c'est ouvrir les yeux et soutenir ceux qui comme lui, ont été, sont et seront encore " arrêtés " pour leur engagement contre la tyrannie. C'est admettre que la réalité ne s'arrête pas lorsque l'on éteint notre poste de télé...

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement