This page is not available in your language, please, choose yours

VEUILLEZ PATIENTER ...

Rock Forever : le film de la semaine

Publié le 09/07/12 Par Mélanie B.
Partager sur twitter
Partager sur Google+

Cette semaine, Tom Cruise en star du Rock c'est un événement à ne pas manquer.

De deux choses l'une : ou vous êtes d'ores et déjà conquis par le film, son casting et ses musiques et vous l'attendez avec impatience, ou vous n'envisagez absolument pas le papa de la petite Suri en rockstar et l'idée même d'une comédie musicale avec Tom Cruise vous semble ridicule...

Pour autant que je puisse vous conseiller, Rock Forever alias Rock Of Ages, (il était déjà saugrenu de traduire un titre espagnol en anglais pour la france (Cf Inside) alors une re-variation de l'anglais à anglais), vous surprendra très certainement. C'est effectivement une comédie musicale avec Tom Cruise, difficile de le démentir, mais un Tom Cruise qui transpire l'alcool, le sexe et la débauche. Le film lui aussi suinte le cliché mais c'est justement dans son propre intérêt. Cette comédie musicale très second degré joue avec les codes et le contexte de l'époque. Transposée en 1987, en plein boom du Rock'n'Roll, elle s'amuse des excès d'alors et de l'héritage pop qui nous a été légué.

Rock of Ages c'est l'adaptation de la comédie musicale rock " jukebox " du même nom. Elle raconte la rencontre entre Sherry : Julianne Hough et Drew : Diego Boneta, tout deux débarqués de leur province respective pour connaitre la gloire à Hollywood dans le monde de la musique et qui s'enchantent puis déchantent très rapidement aux rythmes de grands hits : Joan Jett, Foreigner, Poison... Ils font la connaissance de Dennis Dupree : Valk Kilmer, Lonny Barnett : Russell Brand, Stacee Jaxx : Tom Cruise, Justice : Mary J Blige, d'autres destins qui viennent s'entremêler aux leurs...

Léger, décalé, absurde même, Rock Forever offre un rôle aux antipodes de l'habituel sage et lisse Tom Cruise. Le jeune couple Hough/ Boneta fonctionne sur le même rythme, accumulant les clichés sur un esprit déjanté. Définitivement, on aime lorsque Hollywood ne se prend pas au sérieux. 
 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur : Partager sur twitter
Partager sur Google+

Nos articles LOISIRS sur sortiraparis.com