This page is not available in your language, please, choose yours

Mariage à l'anglaise : le film de la semaine

Publié le 10 avril 2013 Par Mélanie B.

Cette semaine, nous avons découvert en même temps que vous, à l'occasion de son avant-première parisienne, le dernier film de Dan Mazer, Mariage à l'anglaise. Alors pour ou contre ?

Deux tourtereaux, Nath (Rose Byrne) et Josh (Rafe Spall), portés par l'élan récent de leurs sentiments, promettent serment... et s'aperçoivent rapidement que leur engagement était un peu prématuré. Ils s'aiment, ou comme ils l'expliquent à leur psy, ils ont aimé un instant l'idée d'être amoureux. Désormais, les voilà qui cohabitent péniblement. Maintenant, Nat et Josh se tapent mutuellement sur le système, ils ont un sérieux problème et sont bien décidés à le surmonter. Survivront-ils à leur première année ? 

Après seulement quelques mois de mariage, Nat et Josh s'aperçoivent qu'ils ne s'aiment pas. Au lieu de céder (immédiatement) à la facilité, ils tentent de se (re)conquérir. Ni l'un ni l'autre n'admet l'échec de cette union, et chacun attend que l'autre le quitte en premier. Situation originale pour une comédie romantique que de raconter l'histoire d'un couple qui s'insupporte plutôt qu'un couple qui tombe amoureux. Leur échappatoire s'appelle pourtant Chloé (Anna Faris) et Guy (Simon Baker). On retombe donc malgré tout dans le cliché de la comédie romantique où, entre deux  blagues un peu douteuses, les personnages succombent à d'autres personnages.

L'inconstance émotionnelle des jeunes mariés perturbe. D'ailleurs, les équations Nat et Josh, Josh et Chloé, Chloé et Guy, Guy et Nat, sont toutes des possibilités qui se forment et se déforment péniblement. Heureusement, le film a son jocker, un élément solitaire : Dany (Stephen Merchant). Meilleur ami de Josh, il n'a de son côté, aucun problème à verbaliser exactement tout ce qui lui passe par la tête. Discours de garçon d'honneur, dîner entre amis ou en famille, peu importe la solennité des occasions, il sait mettre son entourage mal à l'aise et le spectateur peut sincèrement cette fois, en rire et s'en réjouir.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement