This page is not available in your language, please, choose yours

Un mois de mai au ciné : Cannes vs Paris

Publié le 20 avril 2012 Par Mélanie B.

Du 16 au 27 mai, le Festival de Cannes monopolisera l'attention. Amour, gloire et beauté sur la Croisette et si vous n'y êtes pas ? Faites comme nous, allez au cinéma !

Hier soir tombait la sélection officielle du Festival de Cannes... et voilà qu'on ne parle plus que de cela. Bérénice Bejoen maitre de cérémonie, le dernier film de Claude Miller, Thérèse Desqueyroux, en clôture, Woody Allen en grand absent, Stewart-Pattison en couple star. Bref l'encre coule et ça n'est pas prêt de s'arrêter : la sélection de la Quinzaine des réalisateurs reste encore à venir...
Un joli mélange que cette sélection, glamour et rock ! Et pendant ce temps, Paris perd un peu de son attrait. D'ailleurs, comme le festival ne diffuse que des films en avant-première, pas question pour nous de préparer nos chroniques trop tôt. Tant pis, nous nous consolerons en consultant la programmation du Champs-Elysées Film Festival à venir en juin... et puis ce n'est jamais l'histoire que de dix petits jours.

Finalement mai, c'est comme Cannes, un joli mélange des genres. Si le mois commence avec des films d'horreur : la Cabane dans les bois (2 mai), The Bizarre Theatre (9 mai), il faudra aussi s'attendre à un gros blockbuster par semaine, parfois nostalgique American Pie 4 (2 mai), Men In Black III (23 mai), parfois fantastique, Dark Shadows (9 mai), Prometheus (30 mai) et parfois idyllique : Cosmopolis (23 mai) et Sur la Route (23 mai). Kristen et Rob sortent donc leur film le même jour, comme c'est mignon. Mignon non, ce sont surtout deux films en compétition à Cannes. Pour la santé fragile de leur couple, souhaitons leur de ne pas gagner : il parait qu'on ne survit pas à un prix. J'imagine que cela vaut surtout pour les récompenses personnelles mais tout de même, ne tentons pas le diable, après tout, ils doivent encore jouer les amoureux transis pendant un temps.
Aux côtés de ces grosses machines de guerre et dans un style beaucoup plus léger, la France sort aussi son épingle du jeu : Chercher le garçon (9 mai), Je fais feu de tout bois (30 mai) promettent de jolies moments de rire que la rédaction a hâte de découvrir.

Ce mois de mai sera placé sous le signe des projecteurs et après tout, en matière de cinéma, on peut difficilement prétendre à mieux. Alors même si les enjeux se trouvent sur la Croisette, n'oubliez pas qu'il y a une vie aussi à Paris !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement