This page is not available in your language, please, choose yours

Centre Commercial : un projet signé Veja

Publié le 13 octobre 2011

Ce n’est un secret pour personne. S’il y a bien un quartier qui ne cesse de monter ces dernières années c’est bien République. C’est également ce que se sont dit les créateurs de Veja, qui nous ouvrent les portes de « Centre Commercial ». Un an après son ouverture, retour sur l’un des espaces les plus attractifs de la capitale.

C’est rue de Marseille, non loin du canal Saint-Martin, que le « Centre Commercial » s’est fait une petite place dans un coin du 10ème, plutôt familier des grandes enseignes parisiennes de prêt-à-porter. Styles conventionnels comme très recherchés foulent ici le macadam en quête du nouveau « Hit something ». Qu’à cela ne tienne, chez « Centre Commercial » la tendance se sent comme chez elle.

Nous sommes au numéro 2 de la rue de Marseille, devant un espace que les créateurs, Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillon, voulaient collaboratif. Entre la boutique de prêt-à-porter, la galerie d’art et le showroom, « Centre Commercial » surprend par la diversité de son offre. Expositions temporaires et soirées de lancement, rythment la vie de cet espace où visiteurs curieux et amateurs convertis peuvent évoluer au milieu de marques et d’enseignes toutes réunies sous le signe [sigle] d’une volonté de créer tout en respectant une éthique qui se veut durable et responsable.

Vous trouverez ainsi dans ce théâtre d’intentions, des marques de prêt-à-porter telles que Repetto ; Saint-James ; Bérangère Claire ; Bleu de Paname ; Gloverall ; Moonchild pour ne citer qu'elles et bien évidemment Veja. Toutes semblables en ce qu’elles défendent, ces marques bios et/ou « made in France » prônent un savoir-faire et une tradition propre à chaque histoire. Elles s’inscrivent finalement dans une démarche de qualité et de valeur ajoutée pour une demande de plus en plus fine, de plus en plus soucieuse de savoir ce qu’il advient de son investissement.

Rassurez-vous, loin de n’être que le bon plan des sorties shopping, « Centre Commercial » est aussi un lieu où se croisent culture et littérature. L’artiste brésilien Kléber Matheus a très justement, pour le lancement du lieu, recréé une ambiance mêlant circonvolutions de néons et matériaux naturels. Amas de formes lumineuses qui éclairent l’espace et reprennent les silhouettes des végétaux que l’on trouve dans la forêt amazonienne. Façon pour Veja de rappeler ses liens avec le Brésil et d’imbriquer physiquement son idéologie, tournée vers un consensus entre respect de la nature et innovation.

Ainsi, le coin littérature / presse / documentaire / cinéma est le fruit d’une petite sélection, pour le moins variée, de Guillaume Allary, journaliste, éditeur et réalisateur de documentaires aux Editions du Nil. Notons que les membres de l’équipe Veja et Centre Commercial sont aussi invités à faire partager leurs coups de cœurs et leurs goûts en matière de culture !

Passons enfin vers ce qu’il y a de plus surprenant peut-être chez « Centre Commercial » : son coin brocante que l’on doit aux Frères Pailler. Ils proposent d’acquérir des pièces rénovées, parfois contresignées, à des prix très raisonnables. Ajouté à cela des bicyclettes « vintages », elles aussi restaurées, par ASF (Ateliers Sans Frontières), et acheminées par des organismes de réinsertion sociale. Preuve une fois encore de la synergie permanente entre les intentions de développement et ce qu’elles peuvent apporter à l’Homme.

Lieu dédié, vous l’aurez compris, aux représentants de savoir-faire équitable. Qu’elles soient françaises ou étrangères, toutes les marques représentées sont engagées dans des démarches de qualité, sociales ou environnementales. Le propos de « Centre Commercial » est de véhiculer et de partager, avec ces enseignes, des valeurs qui soutiennent la création, l’innovation et le respect dans les démarches de l'entreprise. Transparence et transposition sont les maîtres mots du glissement de chacun de ces univers vers un autre.

« Veja » signifie « regarde » en portugais, et résonne comme une invitation à la découverte et à l'ouverture vers ce « patchwork » d'intentions et d'attentions.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement