This page is not available in your language, please, choose yours

Clément - "je ne regrette pas d'être resté"

Publié le 7 décembre 2008
Clément - "Je ne regrette pas d'être resté"

Le milieu de terrain parisien Jérémy Clément a été interrogé par "Le Parisien", à quelques heures de la réception du Mans. L'ancien des Glasgow Rangers a évoqué sa saison, les objectifs du club mais aussi des choses plus personnelles, comme son appartenance à la "vieille école".

Clément s'exprime peu cette saison : "C’est toujours la même chose. Quand on gagne, il faut dire qu’on doit continuer. Et quand on perd, qu’il faut travailler. Faire une interview, c’est presque une corvée. Il y a aussi des thèmes qui me saoulent un peu. A chaque fois, on me demande de parler de Paul Le Guen. Comme si j’étais le mieux placé sous prétexte que je l’ai connu dans trois clubs. Laissez-moi tranquille avec le coach ! (...) Je sais pourquoi je joue. C’est dû à mes qualités et pas à autre chose. Gérard Houllier aussi m’aimait bien. Il est vrai que je ne suis pas un joueur casse-c… pour un entraîneur."



Malgré son âge (24 ans), le milieu de terrain est quelque peu en décalage avec ses jeunes coéquipiers : "(Sourires.) Je suis de la vieille école. Les autres me chambrent parce que j’écoute de la musique des années 1980 et que je préfère la variété française au rap ou au R’n’B. Ils disent que j’ai un corps de jeune avec une tête de vieux ! Je n’ai pas de console de jeux. Et je sais que ma femme va m’emmener à un concert surprise dans quelques jours. Elle me dit que ça va me plaire car ce n’est pas un chanteur très jeune. J’aurais bien aimé que ce soit Jean-Jacques Goldman mais, hélas, il ne fait plus de concerts !"



Le style de jeu de l'ancien Lyonnais est quelque peu différent cette saison : "Peut-être qu’avec la présence de Claude (Makelele) je me suis forcé à jouer un peu plus devant. Alors que j’avais plus l’habitude d’être près des défenseurs. Claude a un jeu encore plus défensif que le mien. C’était à moi de m’adapter et de jouer les ballons plus haut."



Concernant son temps de jeu, Clément est satisfait, mais pas totalement : "J’ai eu quelques déceptions comme celle de ne pas jouer OM - PSG. Mais je ne regrette pas d’être resté. Et je ne partirai pas cet hiver."



Ce soir, le PSG reçoit Le Mans : "Si on veut accrocher une place dans les cinq premiers, il faut gagner absolument. L’objectif, c’est de finir à ce rang. Car cette année, on ne peut pas quand même pas dire que Paris joue le maintien."




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : clément, club

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement