This page is not available in your language, please, choose yours

Montluçon : paris fait le métier (après-match)

Publié le 4 janvier 2009
Montluçon : Paris fait le métier (Après-match)

Paris se qualifie sans trop de difficultés à Clermont-Ferrand face à Montluçon (0-1), grâce à une réalisation de Stéphane Sessegnon en début de seconde période. Dominant tout au long de la rencontre, les Parisiens ont bien mérité leur qualification pour les 16es de finale de la Coupe de France.

» Tactique du PSG



Equipe traditionnel côté parisien avec le fameux 4-4-2 à plat et le quatuor Rothen-Sessegnon-Giuly-Hoarau.



» Paris maîtrise sans concrétiser



Les Parisiens se plaçaient très haut dès l’entame du match et avaient la possession du ballon. Une domination de tous les instants qu’ils ne parvenaient pas, cependant, à concrétiser. Les occasions se multipliaient devant les cages de Bourgeois. Traoré trouvait la barre sur un centre de Giuly (9e), tandis que Sessegnon échouait à deux reprises dans ses tentatives face au portier montluçonnais (21e, 22e). Hoarau n’était pas plus adroit et ne cadrait pas sa frappe, bien servi par son compère Giuly (23e). Dans les enchaînements, les joueurs de la capitale se trouvaient bien mais il manquait toujours la précision, à l’image encore une fois des essais de Rothen (30e) et Giuly (38e), tous envoyés au-dessus de la barre.



Mis à part deux frappes de Caceres, l’une cadrée (7e), l’autre à côté (31e), les amateurs n’ont pas existé durant cette première mi-temps copieusement dominée par Paris et s’en sortaient bien à la pause.



» Sessegnon trouve la faille, Paris gère



Le scénario demeurait le même au retour des vestiaires. Après une nouvelle occasion de Giuly, qui butait sur Bourgeois (51e), sur le corner qui suivait, Sessegnon reprenait victorieusement le ballon envoyé par Rothen (0-1, 52e). Le Béninois permettait aux Parisiens de pouvoir gérer tranquillement la rencontre, la faiblesse des Montluçonnais ajoutée à la solidité du bloc parisien ammenant Paris à se qualifier. Les hommes de Le Guen auraient pu l’emporter par un plus large écart mais Sessegnon, surtout, se montrera maladroit (77e, 85e). Les Parisiens se qualifient donc sans trembler.



» Place à Bordeaux



Après cette qualification pour les 16es de finale de la Coupe de France, qui aura vu Paris réaliser une prestation sérieuse, il s’agit désormais de bien préparer le déplacement à Bordeaux cette semaine. On pouvait peut-être craindre des blessures mais il n’en est rien et tout le monde sera sur le pont en Gironde pour affronter les dauphins de l’OL. Avec vraisemblablement le retour de Landreau, un bon résultat sera attendu pour continuer la marche en avant du club parisien…




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement