This page is not available in your language, please, choose yours

Bordeaux : paris humilié... (après-match)

Publié le 12 janvier 2009
Bordeaux : Paris humilié... (Après-match)

Paris s'incline lourdement, encore plus que les saisons précédentes (4-0), sur des buts de Diawara, Cavenaghi, Gourcuff et Fernando. Les Parisiens n'ont jamais pu inquiéter des Bordelais spectaculaires et redescendent à la 6eme place du championnat, avec quatre points de retard sur le 3eme, Rennes.

» Tactique des équipes



PSG : Le Guen a aligné son 4-4-2 traditionnel avec le retour de Landreau dans les buts.

Bordeaux : Composition très audacieuse du côté des Girondins avec cinq éléments offensifs. Diarra faisait office de seul récupérateur derrière une ligne de trois Wendel-Gourcuff-Jussie.



» Paris n’a jamais existé dans cette partie



Comment résumer cette partie tant dominée par les Girondins de Bordeaux ? Paris fut asphyxié d’entrée avec un pressing haut des Bordelais et un jeu non moins séduisant. Malgré tout, Paris se créait la première grosse occasion mais Giuly ratait la cible, seul face à Ramé (8e). La réplique adverse était cnglante. Sur coup-franc, Diawara coupait victorieusement de la tête un service de Gourcuff (1-0, 11e). Paris ne réagissant pas, les hommes de Blanc intensifiaient la pression et, après une tentative de Jussie qui frôlait le poteau, Cavenaghi reprenait magnifiquement dans la surface un long ballon envoyé par Chalmé et trouvait la lucarne (2-0, 35e). Malgré une opportunité d’Armand qui passait de peu à côté (37e), les Parisiens n’ont pas existé durant cette première période.



Et cela ne s’arrangeait pas en seconde. Malgré un Sessegnon plus axial, les Franciliens n’arrivaient pas à inquiéter leurs hôtes. Une timide occasion du Béninois qui heurtait le montant avant de sortir (65e) venait à peine réveiller Ramé, voué au chômage technique. Et le plus beau arrivait. Suite à une mauvaise relance d’Armand, les locaux récupéraient le ballon et Gourcuff effaçait deux défenseurs parisiens avant d’envoyer un pointu hors de portée de Landreau (3-0, 70e). Deux tentatives non cadrées de Luyindula (77e), entré à la place d’un Hoarau inexistant, et Sessegnon (82e) ne suffiront pas à réduire le score et l’addition se corsait même suite à un festival de Fernando dans la surface, qui dribblait Landreau avant de pousser la balle au fond (4-0, 87e). Paris a été humilié par des Bordelais plus que jamais candidats au titre...



» Paris est passé à côté, le réveil sera douloureux



Après ce non-match qui aura vu Paris rencontrer les pires difficultés à produire du jeu, les hommes de Le Guen savent désormais l’écart qui les sépare des plus gros. Les Bordelais ont su couper la relation entre Sessegnon et ses attaquants et même entre Giuly et Hoarau. Rothen fut fidèle à sa première partie de saison, inutile. Le capitaine Makelele n’a pas vraiment tenu son rôle alors qu’on l’attendait dans les grosses affiches et n’a pas su rattraper les absences d’un Clément trop tendre. Que dire de la défense parisienne, bien friable et dont les erreurs ont été payées cash.



Désormais, il va falloir vite repartir. Avec seulement trois jours de récupération avant la réception de Lens pour le compte des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. S’ils ne veulent pas replonger dans leurs doutes, une qualification serait du plus bel effet pour les Parisiens afin de relancer la machine, quelque peu grippée après ce lourd revers.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de jose92

    jose92 le 12/01/09 à 09h04

    Paris redescend sur terre après sa défaite à Bordeaux il lui manque encore beaucoup de travail pour rivaliser avec les tenors du championnat...

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 12/01/09 à 07h52

    Dure, dure cette défaite, il faut que l'équipe sorte des vacances...

L'AGENDA

Annoncez votre événement