This page is not available in your language, please, choose yours

Lens : notes > la défense s’est rassurée

Publié le 16 janvier 2009
Lens : Notes > La défense s’est rassurée

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain n’a pas brillé face au RC Lens. Mais, en s’imposant deux buts à zéro, il a assuré l’essentiel, à savoir la qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Au rayon des individualités, ce sont sans surprise les défenseurs qui auront été les meilleurs parisiens, ainsi que le remuant Luyindula. Quant aux autres, qui manquaient pour certains de rythme, ils ne se sont pas montrés sous leur meilleur jour. A l’image du collectif parisien, finalement.

Landreau (7) : Le portier parisien a parfaitement rempli son rôle et a fait montre d’une présence remarquable, n’hésitant pas à sortir, y compris au pied. Vigilant, il a apporté de la sérénité à une défense un peu fébrile en début de rencontre.



Ceará (6) : Bon match du latéral brésilien, comme souvent cette saison. Solide défensivement, il n’a pas hésité à monter et l’a plutôt bien fait, avec deux ou trois centres dangereux et précis.



Camara (7) : Après un match difficile à Bordeaux, il s’est bien repris et s’est comporté comme le patron de la défense. Ses jaillissements et ses nombreuses interceptions ont fait du bien.



Sakho (6,5) : Après quelques hésitations, il a trouvé sa place, a réalisé un bon match et formé avec Camara une charnière centrale solide et redoutable. Il a clairement marqué des points mais sera-ce suffisant pour lui permettre de retrouver une place de titulaire en championnat ?



Armand (5,5) : Le latéral gauche, capitaine en l’absence de Makelele, a réalisé un bon match et passé une soirée assez tranquille. Peut-être même trop tranquille, puisqu’il a loupé une ou deux transmissions faciles à réaliser en apparence.



Pancrate (5) : Milieu droit, il n’a pas été très inspiré offensivement et n’a pas réalisé son meilleur match de la saison. Cependant, il a eu le mérite de se battre. Par ailleurs, son repli défensif a constitué une aide appréciable pour Ceará. Remplacé à l’heure de jeu par Sessegnon (6), qui a provoqué une faute dès son premier ballon. En fin de rencontre, il a réveillé le Parc des Princes en éliminant à lui tout seul trois Lensois grâce à un double "coup du crapaud".



Bourillon (4,5) : Il a connu des problèmes de placement et a souffert face à Kovacevic en début de rencontre. L’ancien Rennais a également commis trop de fautes. Il a par ailleurs fait preuve de bonnes intentions dans les transmissions, mais la réussite a rarement été au rendez-vous, si ce n'est sur la dernière action de la première période, qui a amené la frappe de Kezman.



Chantôme (5) : En manque de rythme, il est monté en puissance au fil de la rencontre, réalisant une première mi-temps plutôt mauvaise et se reprenant après la pause, notamment grâce à une meilleure utilisation du ballon. Suppléé par Clément à la 74ème minute. L’ancien joueur des Rangers a inscrit le second but parisien dans les arrêts de jeu, sur une frappe du droit.



Rothen (5) : Toujours pas à son niveau de l’an passé dans le jeu - il est moins tranchant et ne parvient plus à faire la différence sur son côté -, il a délivré quelques balles arrêtées intéressantes, et l’une d’elles a d’ailleurs conduit à l’ouverture du score. Auteur d’une bonne frappe en première période.



Luyindula (6) : S’il n’a pas marqué et a été un peu moins bon que lors de ses précédentes sorties, l’ancien Lyonnais a beaucoup bougé sur le front de l’attaque parisienne et n’a pas ménagé ses efforts. Impliqué sur le premier but - c'est lui qui presse Sidi Keita, buteur contre son camp -, il l’est aussi sur le second, grâce à son débordement côté droit.



Kezman (3) : Moyen en première mi-temps, le Serbe a eu une balle de 2-0 juste avant la pause mais a complètement raté sa frappe, après avoir pourtant fait le plus dur en éliminant son adversaire. Cette action manquée a certainement été le tournant du match pour l’attaquant, qui a sombré après la mi-temps et a tout raté.



Le Guen (6) : L’entraîneur parisien avait procédé à quelques changements, comme il en a l’habitude en coupe. Si son équipe n’a pas brillé, elle l’a emporté et s’est qualifiée pour les demi-finales. Et c’est bien là l’essentiel.



L’arbitre, Monsieur Fautrel (5,5), n’a pas commis d’erreur majeure, même s’il a peut-être oublié un penalty pour le PSG en début de rencontre.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : cdl, lens, notes

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement