This page is not available in your language, please, choose yours

Gfcoa : paris fait le métier (après-match)

Publié le 25 janvier 2009
GFCOA : Paris fait le métier (Après-match)

Le Paris Saint-Germain se qualifie aisément pour les 8es de finale de la Coupe de France en venant à bout de l'équipe du GFCO Ajaccio (0-3). Au terme d'une rencontre où ils auront été peu inquiétés, les Parisiens se sont qualifiés, grâce notamment à un doublé de Kezman.

» Equipe du PSG :



Paul Le Guen a innové en l'absence de Makelele, Rothen et Luyindula avec les titularisations de Chantôme, Giuly et Kezman.

Composition : Landreau – Ceará, Camara, Sakho, Armand (cap.) – Giuly, Chantôme, Clément, Sessegnon – Hoarau, Kezman.



» Paris fait l'essentiel en première période, Kezman buteur



Dès l'entame du match, les locaux mettaient beaucoup d'engagement dans les duels et tentaient d'imposer une pression aux Parisiens. Après dix premières minutes difficiles marquées notamment par une occasion manquée de Kahlaoui, seul face à Landreau (8e), l'enthousiasme des Ajacciens se calmait au fur-et-à mesure que Paris tenait enfin le ballon. Mais globalement, les joueurs de la capitale n'en faisaient pas bon usage, avec notamment des milieux excentrés (Sessegnon et Giuly) totalement absents. Kezman était plus disponible et deux de ses remises auraient pu faire mouche si Hoarau s'était montré plus adroit (11e) ou si Armand n'avait pas vu sa tentative contrée (17e).



Finalement, le Serbe allait débloquer la rencontre suite à une longue touche de Ceará et deux remises de la tête de Hoarau et Chantôme. Il reprenait de volée le cuir et inscrivait son cinquième but toutes compétitions confondues (0-1, 25e).



Par la suite, hormis une frappe cadrée de Kahlaoui (31e), le GFCOA faisait preuve de beaucoup de maladresse et ne parvenait pas à porter le danger vers le but adverse.



» Ajaccio tente d'enflammer le match mais Paris achève les Corses



Au retour des vestiaires, les Ajacciens, comme en première période, mettaient beaucoup d'intensité afin de revenir au score. Mais hormis une tentative hors cadre de Colinet (52e), les Parisiens n'étaient que peu inquiétés. Après avoir laissé passer l'orage, Paris allait s'offrir le break grâce, au préalable, à Hoarau qui s'arrachait à l'entrée de la surface pour laisser Giuly servir tranquillement Kezman inscrire un doublé (0-2, 60e). Le Serbe était congratulé par ses coéquipiers et leur permettait de passer une dernière demi-heure assez tranquille.



Traoré, entré en jeu à la place d'un Ceará boitillant, marquera également, en déviant victorieusement un coup-franc de Sessegnon (0-3, 67e). Les Parisiens ont donc pris très au sérieux cette équipe du GFCOA et voit le chemin des huitièmes de finale de la Coupe de France.



» Paris a fait le métier



Avec une équipe légèrement remaniée en raison des indisponibilités, le PSG a, comme à son habitude, bien négocier ce déplacement en terre corse qui ressemblait à un traquenard. Avec une ambiance pas des plus accueillantes, Landreau ayant subi tout au long de la seconde période des quolibets et même reçu une pile sur la tête, les Franciliens s'en sont tirés malgré une prestation d'ensemble plutôt terne sur un terrain gras. Giuly, malgré sa passé décisive, sera passé à côté de son match et, s'il apporte sa bonne humeur dans le vestiaire, on aimerait qu'il amène également un plus sur le terrain. Hoarau aura été un danger constant pour la défense ajaccienne alors que l'on espère que Kezman retrouvera le chemin de la confiance avec ce doublé.



Désormais, Paris doit se concentrer sur le championnat avec la réception de Caen samedi prochain. Pour continuer son bon parcours, un succès aux dépens d'une formation pas au mieux, qui vient de se faire éliminer de la Coupe par Boulogne-sur-Mer, serait la meilleure des manières de rester en lice pour les places européennes.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement