This page is not available in your language, please, choose yours

Kezman - "je finirai par m'imposer"

Publié le 28 janvier 2009
Kezman - "Je finirai par m'imposer"

Déterminé à se racheter de son début de saison, l’attaquant parisien Mateja Kezman s'est livré ce mercredi au site officiel du PSG. Il a notamment été question de l'attachement qu'il vouait à la ville de Paris et à son club.

Kezman s'est d’abord penché sur les effets bénéfiques de la victoire glanée en Coupe de France aux dépens du GFCO Ajaccio. "Ce week-end (dimanche 25 janvier), j’ai eu l’opportunité de jouer en coupe à Ajaccio et j’en ai profité en marquant 2 buts. Je me sens donc très bien cette semaine. Je reprends confiance et je me prépare pour la réception de Caen, samedi". A la vérité, son doublé inscrit sur l'Île de Beauté ne fait que récompenser la saine mentalité avec laquelle il avait abordé cette nouvelle année footballistique : "Après la fin des vacances de Noël, je suis revenu très motivé. J’ai travaillé dur à l’entraînement et j’ai participé à un match amical avec les jeunes pour garder le rythme ", a-t-il rappelé à sa décharge.



Le zèle quotidien du Serbe reflète bien son désir de "donner du plaisir au public du Parc des Princes". Si le joueur a reconnu qu’il n'avait pas réalisé le début de saison escompté, il ne s'est pas désarmé pour autant : "Il n’est jamais trop tard. Il reste 4 mois avant la fin de la saison et je crois que je peux encore exploser".



Ainsi, en dépit d’une rumeur qui le conduisait à l’Espanyol Barcelone, Kezman a affirmé n’avoir jamais envisagé un départ, et ce même dans les mauvaises passes. Bien au contraire, il a dit profiter de chaque instant dans la capitale française. "C’était un rêve d’évoluer à Paris. Chaque but que j’ai marqué avec ce maillot m’a rendu fier. C’est pourquoi je reste combatif et je suis persuadé que je finirai par m’imposer", a-t-il maintenu.



Le vice-Soulier d’Or 2002-2003 a aussi mesuré sa chance de vivre à Paris. D'autant plus qu’il n'en est pas à sa première expérience à l'étranger : expatrié dès 2000 à Eindhoven, il a ensuite connu les clubs de Chelsea, de l’Atletico Madrid et du Fenerbahçe. Parmi les cités qu'il a eues le loisir de découvri, la Ville Lumière est celle qui lui procure le plus d'"énergie positive", a-t-il avoué.



Pour parfaire son intégration, Kezman s'atelle en permanence à l'apprentissage du français. Bien qu'il comprenne désormais la langue de Molière, il lui est encore peu évident de s'exprimer dans celle-ci. Mais, grâce au soutien de ses coéquipiers et à sa propre volonté, il se veut confiant : "Je pense que je me débrouillerai bientôt en français".



Par ailleurs, le numéro 9 parisien a traité de la prochaine échéance de son équipe, à savoir la réception du SM Caen en championnat. "Nous devons évidemment remporter ce match". Jugeant ardues les rencontres à l’extérieur, il juge "primordial " de s’imposer au Parc des Princes. Cependant, il n'en oublie pas moins les qualités de ce futur adversaire. Il est vrai qu'au match aller (victoire 0 -1 du PSG), cette "bonne équipe qui aime jouer" avait posé des difficultés aux hommes de Paul Le Guen...



S'il en était encore besoin, Kezman a une fois de plus livré un témoignage de sa bonne volonté et de son ambition. De là à inciter son entraîneur à le titulariser samedi en L1 ?




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, kezman

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jose92

    jose92 le 29/01/09 à 12h51

    C'est un joueur qui joue au morale il faut lui parler sans arrêt.
    Mais je pense qui finira par s'imposer...

L'AGENDA

Annoncez votre événement