This page is not available in your language, please, choose yours

Bordeaux : notes > tout n'est pas à jeter

Publié le 6 février 2009
Bordeaux : Notes > Tout n'est pas à jeter

Si Paris a livré un match intéressant en faisant plus que bousculer Bordeaux par moments, il n'aura pas su profiter de ses temps forts et a fait face à une solide formation girondine qui s'est appuyée sur sa force physique pour contrecarrer les plans parisiens. Le score final est bien évidemment sévère et un tournant aura marqué cette rencontre, l'occasion en or manqué par Kezman, lequel a égayé la soirée à sa manière. Cette rencontre a également mis en lumière les choix discutables de Paul Le Guen. Autour d'un 4-3-3 assez bancal, des satisfactions demeurent malgré tout, notamment le côté gauche de la défense, Sakho et Armand, ainsi que les performances toujours régulières de Clément et Ceará.

Landreau (5) : Le gardien parisien n'a pas eu beaucoup de travail si l'on se fie aux occasions bordelaises. Hormis les trois buts sur lesquels il ne peut rien, les Girondins ne l'ont guère sollicité.



Ceará (6) : Toujours aussi solide, il faut dire qu'il n'a pas eu véritablement d'adversaire direct, Gourcuff repiquant beaucoup dans l'axe et Placente demeurant bien timide offensivement. Il fit donc preuve de son habituel tempérament en se montrant tranchant dans ses montées. Auteur d'un centre parfait pour Hoarau qui dévia vers Kezman, avec la suite que l'on connaît (62e).



Camara (4.5) : "Zoum" a encore une fois démontré sa méforme du moment en n'étant une nouvelle fois pas irréprochable au marquage de Bellion sur le premier but bordelais. Par la suite, il a tenté de se reprendre en faisant preuve d'agressivité mais il parut bien timoré dans l'ensemble.



Sakho (6.5) : Le jeune défenseur a tout d'un grand et on ne cesse de le répéter au fil des semaines. Même s'il ne peut intercepter le ballon sur la passe en profondeur de Fernando vers Wendel qui amène le troisième but, il fut l'auteur d'une grosse prestation en affichant une maturité étonnante. Autoritaire, il a pris ses aises balle au pied en tentant d'amener un souffle de révolte lorsque Paris était mené.



Armand (6.5) : Capitaine du soir, il donna le tempo en étant l'auteur d'un beau slalom dès la première minute, mal récompensé. Par ailleurs, il a plutôt bien contenu Gouffran et apporté offensivement en combinant souvent avec Rothen. Il aurait peut-être pu prendre davantage de responsabilités au niveau des centres.



Clément (6) : En l'absence de Makelele, il avait un rôle plus défensif et s'est bien acquitté de sa tâche. Pourtant, la tâche n'était pas évidente face à Gourcuff mais son harcèlement constant a fini par être récompensé et on a plus vu le meneur bordelais en deuxième période. Il aurait pu sanctionner l'équipe d'un penalty pour une faute sur Jurietti (66e).



Chantôme (5) : Le jeune milieu s'est beaucoup démené dans l'entrejeu mais quelque fois de manière désordonnée. Dans une position hybride entre l'axe et le côté droit, il n'a pas eu beaucoup l'occasion de se mettre en évidence. Aurait pu obtenir un penalty mais il amplifia son geste. Remplacé par Giuly (77e), auteur d'une frappe contrée dans la surface juste avant le 0-2.



Rothen (4.5) : Pour son retour après deux semaines d'absence, il a livré une prestation neutre, sans éclats. Toujours imprécis dans ses coups de pied arrêtés, il n'a existé que par son entente avec Armand. Il est surtout fautif d'avoir laissé toute la latitude à Jurietti d'avoir offert le premier but bordelais.



Sessegnon (4) : La grosse déception de la soirée. C'est par lui que devait venir l'étincelle mais le Béninois fut bien encerclé par l'entrejeu adverse. Insistant dans l'axe, il s'est heurté à un Diarra qui ne l'a pas laissé respirer. Après son match terne à Chaban-Delmas, il s'est sûrement rendu compte des progrès qu'il doit encore effectuer pour aller dans un grand club.



Hoarau (5.5) : Positionné à gauche en première période, le Réunionnais a eu du mal à être tranchant. Malgré tout, il est parvenu à se sortir de quelques situations, enfermé dans le couloir, grâce à une qualité technique appréciable. Auteur d'une tête qui aurait pu être décisive pour Kezman (62e), Le Guen a voulu le préserver et l'a remplacé par Luyindula (64e), utile par son jeu dos au but mais qu'on n'a peu vu au final.



Kezman (3) : Le Serbe fait parler de lui depuis mercredi soir, en raison de son geste plus que honteux à sa sortie du terrain. Auparavant, il avait réalisé une première période combative avec une belle occasion ratée face à Valverde (29e). Disponible dans les intervalles, on sentait une volonté de gagner sa place. Puis, il rata cette occasion seul face au portier girondin et se fit copieusement sifflé par le public parisien. A bout, l'attaquant a donc jeté son maillot sur la pelouse avant de s'excuser deux heures plus tard. Mais cela ne suffira surement pas à le dédouaner… Remplacé par Pancrate (64e), qui s'est signalé par des contrôles manqués.



Le Guen (3) : L'entraîneur parisien a encore réalisé un coaching plus que discutable. Sa volonté de donner sa chance à Kezman était louable mais le système de départ en 4-3-3 était assez bancal et se muait pas moments en un 4-3-1-2. Hoarau, à gauche, n'a absolument pas influé sur le jeu, tandis que Sessegnon et Chantôme n'ont cessé de permuter mais se sont finalement perdus. En deuxième période, il a continué sur la même lignée et a sorti ses deux attaquants autour de l'heure de jeu. Hoarau pour le préserver alors qu'il ne semblait pas vouloir sortir et Kezman, deux minutes après son occasion ratée et qui a causé la bronca du public et son "pétage de plombs". Espérons que ses choix porteront ses fruits à Nantes samedi.



L’arbitre Monsieur Ennjimi (3), habituellement plutôt bon, est passé à côté du match. Il aurait pu siffler deux penalties flagrants dans cette rencontre, l'un pour Paris, pour une faute de main de Diarra dans la surface, l'autre pour Bordeaux, avec la faute de Chantôme sur Jurietti. Il a eu tendance à être beaucoup trop conciliant avec les Bordelais, assez agressifs, et notamment Gourcuff, très protégé globalement cette saison.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bordeaux, cdl, notes

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement