This page is not available in your language, please, choose yours

Lorient : notes > landreau est grand

Publié le 8 mars 2009
Lorient : Notes > Landreau est grand

A Lorient, le Paris Saint-Germain a fait montre d’une grosse solidarité et d’une présence de tous les instants dans le combat, dans un match qui n’aurait certainement pas dû finir à 0-1. La faute à la maladresse des attaquants lorientais et parisiens (Luyindula par exemple côté PSG) mais aussi aux deux gardiens, avec notamment une prestation exceptionnelle de Landreau, qui a entre autres repoussé un penalty et sauvé les siens.

Landreau (9) : Magnifique prestation du gardien parisien, véritable homme du match grâce à ses nombreux arrêts et sorties, et surtout grâce à ce penalty repoussé à la 82ème minute. Cette saison, peu de gardiens lui sont supérieurs.



Ceará (4) : Le Brésilien semble décidément fatigué et a souffert hier soir. En cause sur plusieurs actions, il a eu du mal, même s’il est vrai qu’il n’a pas été beaucoup aidé. C’est tout de même lui qui a amené le but, grâce à son coup franc lointain.



Camara (5,5) : Il a alterné le bon et le moins bon. Auteur de plusieurs erreurs, notamment d’ordre technique, il a également réussi de bonnes interceptions et s’est montré autoritaire sur quelques actions chaudes.



Traoré (5,5) : Il a connu un début de rencontre difficile, souffrant face à la vivacité des attaquants lorientais et se plaçant de manière hasardeuse. Mais il s’est repris ensuite en coupant plusieurs trajectoires et en sauvant - de manière pas tout à fait volontaire, certes - son équipe sur une frappe de Vahirua. Victime d’une erreur d’arbitrage en fin de match, sur le penalty lorientais.



Armand (5) : Le latéral gauche semble également être fatigué, lui qui souffle très rarement. Il a connu des moments difficiles et a parfois manqué d’agressivité dans le pressing. Quelques bonnes interventions tout de même.



Chantôme (5) : Ce ne fut pas toujours évident pour lui de bien se positionner, et il a souffert en phase défensive. Plutôt pas mal dans le domaine offensif, il a inquiété Audard sur une frappe de loin.



Clément (5,5) : Milieu le plus défensif de l’équipe, il a eu du travail, même si ce fut parfois dur, notamment au plus fort de la domination lorientaise. Mais, au final, il ne s’en est pas trop mal tiré.



Rothen (5,5) : Il a connu quelques difficultés de placement et s’est bien battu au milieu de terrain. Auteur de quelques actions offensives qui aurait pu bien se terminer, il a également réalisé un bon coup franc direct, qui a inquiété Audard.



Giuly (7) : L’ancien Romain a inscrit un but magnifique, sur une reprise de volée parfaitement exécutée. Il aurait pu marquer une deuxième fois mais a poussé trop loin son ballon alors qu’il s’en allait défier Audard. Auteur également d’une très belle action individuelle en seconde période mais aussi de belles ouvertures, il avait des jambes, bien qu’il ait semblé fatigué à la mi-temps. Remplacé par Pancrate à la 72ème minute.



Hoarau (6,5) : Il ne s’est pas créé d’occasions mais a délivré une passe décisive, de la tête, pour Giuly. Auteur par ailleurs d’autres déviations aériennes, il n’a pas toujours été bien compris par ses coéquipiers. Défensivement, il n’a pas rechigné à la tâche.



Luyindula (4) : Son déchet dans le dernier geste a agacé et il aurait pu mettre à l’abri les siens à trois reprises. Cependant, on ne peut pas lui reprocher grand-chose sur son occasion de la 72ème minute : son tir ayant été contré par la main d’un défenseur, il aurait dû obtenir un penalty. Mitigé dans le jeu par ailleurs.



Le Guen (6) : Il a changé de système du fait de l’absence de Makelele et Sessegnon. Son équipe l’a emporté mais a souffert, notamment les latéraux, peut-être moins aidés dans cette disposition, d’autant qu’ils apparaissent fatigués. Ses joueurs ont en tout cas livré un gros match, pas dans la qualité mais plutôt dans l’engagement et dans la solidarité. Une souffrance collective qui peut faire office de référence et va permettre à un groupe déjà solide d’empocher un peu plus de confiance.



L’arbitre, Monsieur Falcone (3,5), a oublié un penalty pour le PSG et en a sifflé un, imaginaire, pour Lorient.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement