This page is not available in your language, please, choose yours

Giuly penche pour le championnat

Publié le 15 avril 2009
Giuly penche pour le Championnat

Dans son numéro de mardi, le bihedomadaire France Football a proposé une interview commune au Parisien Giuly et au Marseillais Zenden. A l'approche des quarts de finale retour de Coupe UEFA, l’avant-centre du PSG a expliqué combien le Championnat de France prévalait…

Mener de front L1 et Coupe de l’UEFA, voici un double objectif qui pourrait en désarmer plus d’un. Pas Ludovic Giuly et ses 73 matches de Coupe d’Europe. Champion de France 2000 avec l'AS Monaco, il considère le mental comme la clé de la réussite. "Il reste un mois et demi de compétition. Maintenant, c’est tout dans la tête. Physiquement, on y est." Sans mésestimer les aléas du jeu : "Le problème reste la gestion des blessés et des suspendus. Nous, on n’a pas été gâtés sur ce plan-là. Si on arrive à bien gérer ça, on peut jouer sur les deux tableaux, c’est clair", assure-t-il.



A choisir entre l’une des deux compétitions, sa décision ne ferait pas un pli : "Sans hésitation, je préférerais décrocher le Championnat ! La Coupe de l’UEFA, je la laisserais volontiers à l’OM" (sic) ! Sur le plan continental, il est vrai que ce joueur de 32 ans a déjà tutoyé les sommets; maillot du FC Barcelone sur les épaules, il souleva même la Ligue des Champions 2006.



A propos de la Coupe de l’UEFA version 2008-2009, l’ancien international tricolore (17 capes) se frotte les mains à l’idée de croiser la route des Phocéens en demi-finales. Encore en lice, le PSG et l’OM se rencontreraient à ce stade s’ils triomphaient de leurs adversaires respectifs, les clubs ukrainiens du Dynamo Kiev et du Chakhtior Donetsk. Giuly semble surtout raisonner en termes d’indice UEFA : "Ce serait bien pour notre football puisque cela voudrait dire que la France serait assurée d’avoir un club en finale. Ça lui ferait un bien fou ces temps-ci"…



A supposer que cette "belle affiche" ait bien lieu, il préfère éluder le moindre parallèle avec les dernières confrontations des deux équipes en L1. Pour rappel, le PSG avait essuyé un sévère revers à domicile en mars dernier (1-3)… tout comme l’OM six mois auparavant au Vélodrome (2-4). "Moi, dans cette confrontation, je ne vois pas qui partirait avec un réel avantage. Ce type de match n’a vraiment rien à voir avec le Championnat." Et de poursuivre, torse bombé : "Si des clubs russe, ukrainien, hollandais ou turc ont réussi à soulever le trophée de l’UEFA au cours des dix dernières années, pourquoi une équipe française ne pourrait-elle pas y arriver"?



Alors, les petits Français, capables de suivre l'exemple du Galatasaray (Turquie), du Feyenoord Rotterdam (Hollande), ou du CSKA Moscou et du Zenith St-Petersbourg (Russie) ?




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, coupe uefa, giuly, l1

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement