This page is not available in your language, please, choose yours

Hoarau - "rien n'est perdu"

Publié le 19 avril 2009
Hoarau - "Rien n'est perdu"

Le site officiel du club a interrogé Guillaume Hoarau. Une interview dans laquelle le joueur revient sur l'élimination à Kiev avant de se pencher sur la réception du Havre, son ancien club, ce dimanche.

Le Paris Saint-Germain s'est incliné lors du match retour en quart de finale de la Coupe UEFA à Kiev sur un score sans appel de 3 buts à 0. Hoarau déclare que le groupe est "triste, déçu". Il juge que le parcours "avait été beau jusqu'ici". En revanche, il n'est pas question de baisser les bras : "Il faut accepter la défaite. On aurait aimé jouer une finale de Coupe UEFA mais ce n’est pas pour cette année. Dans tous les cas, il faut retenir la leçon. Dimanche il y a un match, nous n’avons pas le temps de gamberger".



Après deux saisons à se battre pour sauver sa peau en Ligue 1, le président du club, Sébastien Bazin, a même avoué aux joueurs que "si en début de saison on lui avait dit qu'ils joueraient les quarts de finale, il aurait signé".



Pour le match de la 32ème journée de Ligue 1 face à son ancien club, Hoarau ne s'attend pas à une partie de plaisir : "Il n’y a pas de match simple. Le Havre est allé gagner à Monaco qui a fait match nul à Lyon. Rien n’est facile dans ce championnat. Ils vont venir ici décomplexés. Ce sera une première au Parc pour quelques joueurs, avec cette envie de prendre du plaisir dans une très bonne ambiance".



Le Parisien appelle alors à la prudence car "dans ces conditions, cette rencontre peut être un match piège pour nous. Il faudra être vigilant et tout faire pour répondre présent". Ses anciens coéquipiers ne lui "feront pas de cadeaux" et lui "non plus". Il appartient maintenant au Paris Saint-Germain et souhaite avancer : "C’est mon rôle de marquer des buts, que ce soit contre Le Havre ou n’importe qui d’autre. Il va falloir marquer pour continuer à avancer parce que rien n’est perdu pour nous en championnat. Il faut gagner nos matches, cela commence dimanche".



Hoarau juge la saison de son équipe "complète" même si lui et ses partenaires auraient "pu mieux faire car on peut toujours mieux faire". A sept journées de la fin, le PSG peut encore croire au titre, mais Hoarau vise avant tout une qualification européenne : "J’espère que les comptes seront en notre faveur à la fin, pour que l’on puisse jouer une coupe d’Europe la saison prochaine".



Le nombre de buts qu'il inscrit n'est pas primordial : "Je veux continuer de marquer jusqu’à la fin mais, que je sois meilleur buteur ou pas, ce sera secondaire. Cela fait toujours plaisir mais ce n’est pas une priorité. D’abord le collectif, ensuite, si on peut prendre du plaisir et marquer des buts, c’est du bonus".



Ce qui est important, clame l'attaquant, c'est d'aider "le club à finir le plus haut possible" et c'est le collectif qui permettra au club d'atteindre des objectifs : "Si je suis performant et que tout le monde l’est à son poste, c’est sûr que le club se retrouvera bien placé".




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : club, hoarau

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement