This page is not available in your language, please, choose yours

Bilan 08-09 : sakho, le patron de demain

Publié le 15 juin 2009
Bilan 08-09 : Sakho, le patron de demain

Grand espoir du football parisien, Mamadou Sakho est en passe de devenir le grand défenseur de demain. Dans le groupe pro depuis plus de deux ans maintenant, il est devenu au fil de la saison un titulaire incontournable au sein de la défense centrale du PSG même si sa pubalgie en début de saison et quelques sautes de concentration ont freiné encore sa progression. Mais tout cela incite à se rappeler qu'il est encore jeune (19 ans seulement)…

» Opéré d'une pubalgie en début de saison



Dès le premier match de la saison, il est fautif sur le seul but qui offre la victoire à Monaco (1-0) en jugeant mal un centre de Meriem et en laissant seul Nimani ajuster Landreau. Mais preuve d'un gros mental, il reviendra plus fort la semaine suivante face à Bordeaux (1-0), où il se montrera intraitable dans les duels. Cependant, le 20 août, le journal L'Equipe annonce que le jeune défenseur va se faire opérer d'une pubalgie. Un coup dur mais un passage obligé pour le numéro 3 parisien qui souffrait en silence. Début septembre, Sakho passait donc sur la table d'opération à deux reprises dans un souci "d'équilibrage musculaire", selon le docteur Eric Rolland. Son indisponibilité était alors évaluée à un mois mais elle le sera un peu plus au final…



» Un retour difficile



"A moi de revenir encore plus fort". Peu après son opération, le défenseur ne perdait pas le nord et prenait son mal en patience. Mais il va attendre avant de faire son retour. Deux mois précisément et un retour comme titulaire à Nice le 1er novembre (1-0). Seulement, comme à Monaco, Mamadou est encore fautif en n'étant pas au marquage de Mouloungui, auteur du but niçois. Mais son match est, mis à part cela, plutôt encourageant. Le Guen ne sera pas du même avis. Sakho disparait en effet du onze titulaire le match suivant face à Lille pour ne plus y apparaître durant les deux mois suivants en championnat. Il fera ça et là quelques apparitions en Coupe de la Ligue et Coupe UEFA mais l'entraîneur parisien fera confiance à la charnière Traoré-Camara, performante jusque-là. Cela ne découragera absolument pas l'homme à la crête…



» Il s'impose en 2009



La trêve hivernale ne va pas changer les plans de Le Guen et Sakho regarde ses coéquipiers sombrer à Bordeaux mi-janvier. Un match qui va changer la donne dans la hiérarchie de la défense parisienne et il va y reprendre sa place pour ne plus la quitter ! Après un test en Coupe de la Ligue face à Lens (2-0), Sakho était bon pour le service afin d'être aligné face à Sochaux. Ses bonnes performances ne donneront pas de regrets à l'entraîneur parisien, le jeune défenseur étant même un des rares à se révolter lorsque ses coéquipiers avaient baissé les bras face à Bordeaux en Coupe de la Ligue (0-3). Son retour pour de bon dans l'équipe lui fait du bien et sa prolongation de contrat de deux ans n'y est pas étrangère, le liant à Paris jusqu'en 2012. Une très bonne période qui l'amène à avoir de l'ambition. Retenu à chaque match des Espoirs, le natif de Paris était toujours à la recherche de son premier but en pro. Ce sera chose faite un certain 14 février 2009 face à Saint-Etienne (2-1), où il s'y reprendra à deux fois pour tromper Janot. Cela l'amènera à fêter ce but ainsi que son anniversaire avec tous ses coéquipiers dans un grand restaurant de la capitale. Néanmoins, c'est en fait le début d'une période noire…



» Un solide gaillard



Malgré une victoire probante face à Nancy début mars (4-1), l'après-midi n'est pas joyeuse pour Mamadou Sakho, blessé à la cheville par Curbelo, lequel s'en sortira sans dommages. Il reviendra deux semaines plus tard face à Marseille (1-3), pour un choc qui ne lui laissera pas des souvenirs inoubliables. Court sur le premier but, il réalisera une prestation assez terne mais l'expulsion de Camara ne rendra pas facile sa deuxième période. Preuve encore d'un mental à toute épreuve, il se rachètera de belle manière et impressionnera les observateurs à Braga en UEFA où il se montrera très autoritaire. Mais malheureusement, une rechute à la cheville le tiendra écarté un mois encore. Une litanie de blessures qui freine quelque peu sa progression mais l'homme est solide dans tous les domaines…



» Rennes, sa bête noire



De retour face au Havre, il n'aura pas de problèmes à freiner les attaquants normands. A Lyon, il sortira un grand match où il formera une paire impassable avec Camara. Mais Sakho a du mal à enchaîner les prestations et face à Rennes, ses sautes de concentration vont le pénaliser comme sur un ballon mal protégé en début de match. Ensuite, son csc est plutôt malheureux et déterminant dans le résultat final. Cela ne va pas le perturber plus que ça et il finira la saison de manière convenable sans, cependant, être aussi impressionnant. Des erreurs de relance ou de contrôle ont parfois terni ses prestations et les observateurs ont, dans l'ensemble, été plus indulgents qu'avec son compère Camara, mais cela est logique au vu de leur écart d'âge (11 ans).



Désormais, espérons que le PSG réussira à conserver son joyau qui attire bon nombre de clubs européens. Le départ de Le Guen l'a peut-être peiné car c'est celui qui l'a lancé mais il garde beaucoup de respect pour son successeur, Antoine Kombouaré, qui l'impressionnait lorsqu'il était en charge de la CFA (entre 1999 et 2003), avant de conclure sur le Kanak, "si le club l'a fait signer, c'est qu'il pense qu'il a les qualités pour. J'espère que ça marchera pour lui". On espère également que ce sera avec Mamadou Sakho dans l'effectif…



» Les stats de Sakho cette saison :



- 34 matches joués (28 en tant que titulaire), 2 546 minutes disputées.

- 1 but, 1 csc.

- 2 cartons jaunes (dont 1 en Ligue 1).

- Moyenne annuelle PlanetePSG : 5,89.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Tags : bilan, club, sakho

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement